La passerelle, Informations et Recueil de témoignages sur la stérilité

Véronique & Marc - (France - mai 2002)

Bonjour,

Je viens de découvrir le site "La Passerelle" et je vous remercie pour vos nombreux témoignages.

Il y a 2 ans nous avons décidé avec Marc d'avoir un bébé, c'était une période plutôt sympa car la perspective d'avoir un enfant nous rendait très heureux. Mais chaque mois c'était une très grosse déception de découvrir que cela n'avait pas marché. J'en ai discuté avec ma gynéco qui m'a juste dit qu'il fallait attendre.
N'étant pas très satisfaite de cette réponse j'ai commencé à en parler un petit peu autours de moi et une amie m'a dit qu'elle connaissait un médecin spécialisé dans le traitement de la stérilité. Je l'ai rencontrée, elle a tout de suite réalisé une échographie pour contrôler l'état de mes ovaires et m'a dit que j'aurais besoin d'aide pour avoir un bébé, en effet mon cycle est très long et je n'ai pas une ovulation de bonne qualité, je préfère faire des petits kystes.
J'ai commencé un traitement classique de stimulation, mais c'était un combat que je menais toute seule. Je voyais le médecin le midi, environ 5 fois par cycle avec beaucoup d'attente dans son cabinet (entourée de femmes enceinte !). Je n'ai pas trop supporté les piqûres de Gonal F que je me faisais toute seule en rentrant le soir. Après le déclenchement de mon ovulation, il fallait attendre le jour J, bien sûr le jour J j'étais fatiguée et stressée et Marc aussi. Bref nos élans du début n'étaient plus au RDV. C'est à ce moment que Marc a réalisé un spermogramme, avec un résultat pas TOP.

Puis j'ai décidé de tout arrêter, je n'étais pas en forme, il fallait que je change de travail, j'ai donc fait un break entre juillet 2001 et février 2002.

J'ai changé de médecin. Je lui ai expliqué rapidement notre parcours, il a tout de suite compris que je supportais très mal cette situation. En discutant, nous avons réglé ensemble plusieurs choses qui me posaient des problèmes, les piqûres : il m'a proposé de les faire un jour sur deux, après le déclenchement de l'ovulation il m'a proposé de faire une IAC. Il m'a redonné espoir, Marc vient avec moi à toutes les consultations, il me fait mes piqûres. C'est beaucoup plus supportable à deux.

Nous avons donc réalisé notre première I.A.C le 11 avril dernier et nous n'avons plus qu'à attendre. C'est assez difficile à vivre, je me pose beaucoup de questions. J'ai l'impression d'avoir des nausées (en fait j'ai tellement envie d'en avoir que j'en ai...). Je trouve la 1ère partie de mon cycle assez rapide, mais par contre la 2ème dure une éternité, il n'y a rien d'autre à faire qu' attendre.

Je suis assez triste et déçue par l'incompréhension des gens qui sont autours de nous, certains sont maladroits d'autres n'osent pas en parler, c'est pourquoi je suis contente de pouvoir partager ce qu'il nous arrive avec vous. J'ai besoin d'un petit peu de soutien et j'ai très peur d'entendre une fois de plus que mon test est négatif.

Nous ne manquerons pas de vous donner de nos nouvelles.

Merci à tous

A très bientôt

Véronique et Marc


Novembre 2003

De mon côté, je tiens à vous remercier pour la qualité de votre site. Cela fait du bien de pouvoir partager ces émotions. Le fait de témoigner permet d'évacuer ce que l'on a sur le cour et c'est très important de pouvoir le faire.

Suite à notre témoignage en avril 2002, nous avons eu le résultat de notre IAC et nous avons aujourd'hui la chance d'avoir un petit Léonard qui est né en janvier 2003.

Bonne continuation et félicitations.

Affectueusement

Véronique & Marc


Leur écrire

Tous les mots colorisés en orange ou mauve vous renvoient au dico.