La passerelle, Informations et Recueil de témoignages sur la stérilité

Véronique & Denis - (France - décembre 2000)

Bonjour, je m'appelle Véronique j'ai 30 ans et mon ami Denis à 33 ans nous ne sommes pas mariés mais nous nous connaissons depuis 8 ans et vivons ensemble depuis 7 ans.

Nous avons décidé d'avoir un enfant il y a plusieurs années (cela fait tant d'année que je me souviens plus exactement de la date en 96 environ) nous avons attendu 2 ans avant de s'inquiéter de ne pas y arriver en effet nous avons une entreprise et travaillons enormément alors je mettais tout nos échecs sur le compte du surmenage et de plus mon gynécologue (que je voyais malgré tout régulièrement suite à une opération au niveau du col de l'utérus en 95 ; une conisation) Puis donc mon gynéco décide de nous faire passer des tas d'examen écho prise de sang, hystérographie (le pire de mes cauchemard) des spermogrammes pour mon ami le test d'Huhner j'en passe et des meilleures.

Au bout de 1 an d'examens le verdict : Test de Huhner négatif : ma glaire cervicale fabrique des anticorps anti spermatozoides de plus les spermatozoides de mon ami sont un peu faible et la cerise sur le gâteau mes ovaires sont remplis de kystes En bref impossible d'avoir un enfant sans PMA .

La commence les traitements injections journalière de Gonal F Echo tout les 2 jours et prise de sang tout les jours.

Nous en sommes à la 4eme I.A.C et attendons aujourd'hui les résultats

Mais surtout le plus dur c'est la mauvaise prise en charge psychologique j'ai l'impression d'être un simple numéro et encore dont on ne souviens pas J'ai passé des heures d'attente dans les couloirs des heures au téléphone pour connaitre la conduite à tenir aprés chaque examens . En effet je suis suivi (si on peut dire) par une équipe médicale dans une clinique réputée. Lors de notre première tentative on ne nous avait rien expliquer et nous sommes aller d'abord au labo pour mon ami et on nous a juste dit d'être à la clinique 2 heures aprés et nous on est arrivé là bas et aprés une bonne heure d'attente on à dit que l'on aurait du passer récupérer le prélévement au labo Pour la 2eme tentative J'ai attendu 2 heures dans la salle d'attente avec le prélèvement de mon ami dans les mains alors que le labo m'avait dit qui ne fallait pas attendre à cause du changement de température sans compter que ce n'est jamais la même personne qui réalise l'IA.C. Et chaque fois que j'essaie d'en parler à mon gynéco il détourne la question et ne me réponds finalement jamais

Je n'en ai parlé pratiquement à personne autour de moi sauf à ma mère et à mon frère (qui à eut 2 enfants depuis toute ces péripéties qui sont magnifique et que j'adore) alors c'est pourqu'oi j'ai était enchantée de découvrir ce site et l'espoir mais revenu en lisant que certain avait réussit Je suis en ce moment pleine d'espoir en attendant les résultats de ce 4eme essai mais en meme temps je ne veux pas trop espéré on est tellement souvent tomber de haut

Je voulais aussi dire que l'on ne parle pas assez des HOMMES oui mon ami est formidable il me soutient du mieux qu'il le peut même si je ne lui dit pas toujours tout pour pas qu'il s'inquiete il est là il m'écoute il à subi des examens toujours tres désagréable pour un homme mais si ce n'est pas douloureux J'aurais peut être abandonné ou déprimé si il n'avait pas été là pour m'encouragé car il sait que même si j'en ait marre je veut continuer (lui voudrait que l'on arrete tout et qu'on se dirige vers l'adoption il en a marre de me voir souffrir courrir pleurer) mais je veut aller jusqu'au bout

Je vais m'arrêter car je voulais être brève mais cela fait tellement de bien d'en parler et il y a tellement de chose à dire

J'attends beaucoup de ce message de témoignage et d'espoir

Véronique & Denis


juin 2001

Je m'appele Véronique et mon ami Denis nous avons déjà témoignés en 2000 et aujourd'hui toujours rien.

Je vous réécrit aujourd'hui car je vais de mauvaise nouvelle en mauvaise nouvelle.

En effet toute les IAC ont échouées et je viens d'apprendre aujourd'hui que la 6eme et dernière est un échec.

Mais il y a aussi autre chose comme cela fait un an que nous sommes en traitement nous avons du refaire certains examens et pour moi entre autre une prise de sang pour controler mon taux de FSH (je vous rappele que c'est à l'origine de mon impossibilité d'avoir des enfants naturellement, une dégérescence des ovaires) et là on m'apprends dans la salle d'attente du laboratoire où j'attends pour le controle des oestradiol lors de ma dernière IAC, que mon taux à encore augmenté il est maintenant à 15 au lieu de 13 il y a un an est que la conséquence qui en découle est que le centre de FIV risque de me refuser car mon taux est trop élevé est je suis en préménopause à 30 ans cela est un peu dur à acepter.

Tous les jours je me pose les mêmes questions et si le centre de FIV me refuse que vais je devenir? c'est mon dernier espoir d'avoir un enfant. Vais je arriver à faire le deuil de ce BB que j'attends depuis si longtemps? Et mon ami va t-il accepter de ne plus pouvoir avoir un enfant? il me dit qu'il m'aime et que c'est avec moi qu'il veut avoir un enfant et pas avec quelqu'un d'autre, mais quant il y aura plus aucun espoir pour nous d'avoir un enfant ensemble. Sera t-il prêt à se résigner à ne pas avoir d'enfant à lui alors qu'il peut en avoir?

Connaissez vous quelqu'un qui à était refusé pour une FIV? Repondez moi s'il vous plait je ne sais plus où j'en suis, j'ai beaucoup de mal à accepter

Merci de m'avoir lue

Véronique & Denis


Novembre 2003

Bonjour,

Nous sommes aujourd'hui le 15 Octobre 2003 et je suis à 25 semaines d'aménorhée effectivement aprés tant de galère enfin du bonheur.

En effet la dernière mise à jour, j'était catastrophée pleine de désespoir, malgré tout ce que l'on m'avait dit le centre de FIV nous a accepté, nous avons été pris en charge par une équipe formidable de gentillesse et de compétence malgrés leur surcharge de travail toujurs disponible et souriante.

Mais malgré toute leur compétence nous avons continué à "galérer"
Première ICSI : Traitement tres long (le temps de trouver l'adaptation) ponction tres douloureuse et le jour J de la reimplantation nous appelons pour l'heure, et là on nous passe le professeur chef de service qui nous explique que tout les embryons sont morts ils ne savent pas nous expiquer pourquoi

Deuxième ICSI : Traitement tres long avec la peur de devoir tout arreter car j'ai une infection et si doit prendre des anti inflamatoires on doit tout arreter j'arrive à me sortir de l'infection sans anti inflammatoire. Ponction reussie Reimplantation de 3 embryons là je sens les modifications de mon corps des envies, je mange plus ..... et puis plus rien et un nouvel echec nous avons ensuite eut 3 reimplantations d'embryons congelés tous soldé par un echec

Troisième ICSI : Une nouvelle fois un traitement aléatoire en effet un taux d'oestradiol trop élevé mais follicules trop petits on arrive tout de même à la ponction mais traitement trop long se qui entraine ovocytes de mauvaise qualité et donc pas de congélation possible je suis désolée, ils me réimplantent 3 embryons les derniers (du moins nous pensons nous apprendrons plus tard que la Sécu peut accepter une 4eme ICSI apres étude du dossier) .
Là je décide de m'arréter de travailler jusqu'au résultat et je commence à déprimer, j'habite à la campagne et je passe 15 jours à écouter mon corps avec des douleurs au bas du ventre ressemblantes à celle de l'approche des regles, des crises de pleurs pensant que tout était fini, j'ai même penser au pire.
Puis je reprends le travail le jour de la prise de sang je téléphone au labo vers 12h et là on me reponds que c'est positif, là je me fige je suis folle de joie mais je veut me dire que c'est pas gagné mais je suis heureuse je me précipite annoncer la nouvelle à mon ami.

Pendant trois mois on veut garder le secret malgré notre envie de le crier.
Aujourd'hui, je suis enceinte de 25 SA et se sont des jumelles, deux filles.

Je vous souhaite à tous ce bonheur mais tout ça pour vous dire que cela n'arrive pas qu'au autres GARDEZ ESPOIR et surtout reposez vous apres la reimplantation car malgres qu'on m'ai dit qu'il fallait reprendre une vie normale, la seule fois où je me suis vraiment reposée cela à marché alors coïncidence ???? certainement, mais dans ma tête cela à beaucoup joué !!!!!

Je reste à votre disposition, courage et merci pour tout.

Véronique & Denis


Avril 2004

Bonjour,

Je tiens simplement à vous envoyer un pett message pour vous annoncer que le 17 Janvier 2004 j'ai mis au monde deux petites merveilles MAËLLE ET NOA Elles ont maintenant 2 mois et demi et elle se porte à merveille

Je tiens à vous remercier pour ce site qui m'a beaucoup aidé Je reste bien sûr à la disposition de personne qui souhaiterais me poser des question même si je suis moins souvent sur le net bébés oblige

Bon courage à tous

Maëlle, Noa, Denis et Véronique

Leur écrire

Tous les mots colorisés en orange ou mauve vous renvoient au dico.