La passerelle, Informations et Recueil de témoignages sur la stérilité

Stéphanie & Guillaume - (France - février 2002)

Bonjour à tous et a toutes

Je me présente, je m'appelle Stéphanie, j'ai 26 ans et je vais tenter la 8ème insémination avec donneur, mon mari étant stérile. Après les 2 dernières IAD, je devrais passer au stade supérieur c'est à dire les F.I.V, et je dois avouer que j'ai un peu peur.

Pour résumer un peu notre histoire, j'ai rencontré mon mari en juillet 93, j'avais alors 17 ans et lui 21. Amoureux fous l'un de l'autre tout va très vite. Nous nous marions en septembre 96, 1 an après avoir appris la stérilité de mon mari. Apres plusieurs renseignements, nous savons que nous aurons des enfants grâce à la pma donc tout va bien ! Nous ne nous affolons pas plus que ça !
En février 2000 notre désir d'enfants se développe très vite, surtout que moi je suis assistante maternelle, sachant qu'il y à un délai d'attente nous prenons rendez-vous dans un centre C.E.C.O.S de Paris. La responsable qui nous accueille est vraiment très gentille et nous explique tout le déroulement est nous donne les démarches à suivre. Rendez-vous avec la gynécologue ,très gentille elle aussi, qui me prescrit les examens à faire. Dosages hormonales à diffèrent jour dans le cycle, la fameuse hystérographie que la plupart d'entres nous connaissent. Nous avons 12 mois d'attentes avant la première tentative d'IAD. Les mois passent très vite, nous voilà déjà fin fevrier2001. La première IAD a lieu le 17 mars, le lendemain de la naissance d'un petit garçon dont j'aurais la garde 3 mois plus tard, j'ai cru que ça me porterait chance. Eh bien non!
La 2ème en mai, la 3ème en juin sous cycles spontanés. toujours rien !

Ma gynéco me prescrit du Puregon 50 pour me donner un coup de pouce et essayer d'avoir plusieurs follicules. La 4ème I.A.D à lieu le vendredi 13 juillet avec 1 seul follicule mais assez impressionnant au niveau de la taille, donc tout va bien!! Le 31 juillet j'ai mes règles, la déception est assez grande, et le service où je suis suivie est fermé pour les vacances. Le mois de septembre se déroulent étrangement, pas de règles depuis le 31 juillet je vais donc voir ma gynéco qui me prescrit du Duphaston pour les déclencher et me dit que le fait de m'être reposée et de ne pas avoir eu a prendre ma température pendant plus d'un mois à du provoquer ce petit blocage. Mes règles se déclenchent après 5 jours de traitement, nous voilà donc repartis pour la 6ème IAD mais cette fois ci ce sera du Puregon 75 sur un plus long terme associé au Clomid evidemment.
7 jours après l'insémination, je suis transportee d'urgence à l'hôpital pour des douleurs abdominales très douloureuse où là on m'explique gentiment que j'ai eu une hyperstimulation et que tout va rentrer dans l'ordre d'ici quelques jours avec un peu de repos. Une semaine d'arrêt de travail, je reprends mon travail, 5 jours après je suis retransportée à l'hôpital où l'on m'annonce 5 kystes énorme plus gros que mes ovaires eux- mêmes, la gynéco est très impressionnée par la taille des kystes, sans plus, elle me renvoie à la maison sans rien, me disant juste que les kystes vont partir tout seuls avec l'arrivée de mes règles. Je la préviens quand même que j'ai très mal au ventre, là elle me dit que c'est très bon signe ,que cette hyperstimulation est très certainement du à un début de grossesse.
Non seulement, j'ai eu mes règles le lendemain mais en plus arrêt de travail de 8 jours avec un traitement donne par une de ses collègues qui ne comprend pas qu'on ne m'est rien donne pour soulager la douleur!!Il paraîtrai aussi qu'à la 5ème IAD il y aurait eu un début de grossesse qui n'a pas tenue.

Là, je viens de tenter la 7ème IAD, après 2 mois de repos forcée pour reposer mes ovaires, qui n'a pas non plus marcher après 17 jours de températures hautes, je peux vous dire que j'y ai cru!!! J'ai décidé de prendre 1 mois de repos avant la 8 ème à laquelle je ne crois pas plus que ça!! Les médecins ont décidé de tenter 3 inséminations supplémentaire (normalement 6 inséminations pas 9) avant de passer aux f.i.v puisque d'après eux je ne devrais pas en arriver jusque là.

Toujours est-il que j'ai pris rendez-vous à l'hôpital Tenon le 04 mars prochain pour faire un bilan pré-fiv, je préfère prévoir à l'avance.

Voilà mon histoire, un peu raccourcie c'est vrai!
Tout ce que je peut dire à ce jour, c'est que les hormones joue énormément sur mon caractère, je les supportent de moins en moins bien, les échos, les prise de sang, les gynécologues, la fatigue, les déceptions tout ça commence à devenir insupportable autant pour mon mari que pour moi. Je tiens le coup, enfin j'essaie ! Est-ce que les 2 IAD sont vraiment utiles? Je devrais peut être passer directement aux F.I.V? Beaucoup de questions sans reponse !

J'espère avoir de vos nouvelles très bientôt, des témoignages pour se remonter le morale mutuellement!!

A bientôt !!

Stéphanie


Avril 2002

Bonjour à tous et à toutes!!!

Pour commencer un grand merci à Viviane et Vincent pour ce site merveilleux. Grâce à eux, j'ai pu entrer en contact avec d'autres couples, et ça fait un bien fou de pouvoir parler de tout ça avec des gens qui vivent la meme chose que nous et qui donc nous comprenen!!! Et puis aussi un grand merci pour toutes vos reponses, temoignages et encouragements.

Voilà pour les remeciements.
J'ai fait mon temoignage le mois dernier, la 7eme I.A.D venait de rater.

Depuis je me suis reposee, que ça fait du bien quand meme de ne plus avoir de piqures à faire, de prise de sang, d'echographie. Mais bon, un mois de repos suffit. J'ai repris le traitement le 11 mars (Clomid pendant 5 jours). J'ai commencer les piqures de Puregon le 17 mars. Le 20 j'avais la matinée bien chargée,prise de sang pour voir le taux d'estradiol et la LH, ensuite l'echographie pour voir combien de follicules il y avait.A mon grand etonnement,avec le meme traitement 2 mois plus tot, les meme doses, le meme produit, je n'ai pas eu du tout le meme resultats! 2 mois plus tot à J11 de mon cycles il y avait trois follicules de taille moyenne et qui on continuer à evolues pendant 48 h.L e jour de l'I.A.D ils etaient tous murs, on nous avaient meme prevenus qu'une grossesse multiple ou au moins gemellaire pouvait etre envisageable. Donc j'ai ete deçus de voir qu'ils n'y avait aucun follicule murs, il y en avait mais tout petits. Je dois dire que je me suis affolée, je voyais deja la gyneco me dire "pas d'insemination ce mois ci"!!! Je me suis affolée pour rien encore une fois!!! La gyneco, elle n'etait pas du tout affolée. Mais pour moi ça voulait dire, on continue les piqures pendant deux jours et on refait le point le 22 au matin avec, pour ne pas changer, les prise de sang et l'echo.Je dois avouer que je suis fatigue, le Puregon me donne des coups de barre enorme!! Le 22 l'echo et le dosage d'estradiol est beaucoup mieux!! Un beau follicules de 18,7 mm. Mais ce n'est pas encore assez,donc j'ai du refaire une derniere piqure. Comme le week-end arrivait, le medecin avait peur que j'ovule avant lundi donc une autre piqure pour bloquer l'ovulation au moins 24h, et comme on dit, jamais deux sans trois, une autre piqures samedi soir à 21h pour DECLENCHER l'ovulation !!! Je sais, vous allez me dire, ce n'est pas du tout complique ce mois ci!!! Il faut bien rire un peu!!

Enfin voilà mes dernieres aventures que j'ai intitule "operation bebe!!!". J'ai le moral malgre tout ça et la fatigue qui s'accumule. Le jour J est programme pour lundi 25 mars, d'ici du repos, du repos et encore du repos.

Je vous tiendrais au courant du resultat!! Et souhaite bonne chance à toutes celles qui sont aussi dans les jours de traitement et les jour J.

A bientot

Stephanie


Janvier 2003

Bonjour tout le monde!!!

Et puis surtout une bonne année à vous tous!!! Et pleins de petites merveilles!!!!

Au mois de mars, je vous racontais mes aventures, que j'ai intitule "opération bébé". La dernière IAD a échoue. Pas trop déçue, je pense que je m'etais fait une raison sur cette dernière tentative.

Entre temps j'ai eu la bonne idée d'anticiper un peu les choses au niveau des rendez-vous à prendre pour le dossier FIV. Donc, tout en ne sachant pas si la dernière IAD allait marcher, mon mari et moi avons commencer nos démarches auprès de l'équipe médicale de FIV. Nous nous sommes dit que ça nous occuperait et aussi que nous gagnerions du temps. Donc rendez-vous pris avec la gyneco qui va me suivre dans cette nouvelle aventure. Très gentille, très à l'écoute.
Elle nous confirme ce que nous pensions déjà, la perte de temps en IAD. Elle nous prescrit les ordonnances pour les examens à faire si je dois avoir mes règles après cette dernière IAD, tout en me disant gentiment"j'espère ne pas vous revoir" au cas ou. Moi même je n'avais pas beaucoup d'espoir, mon mari oui. Donc quand j'ai eu mes règles le 12 avril 2002, j'ai été très déçue c'est vrai, mais pas trop étonne non plus. Mon mari espérait plus surtout pour moi, que j'en finisse avec les traitements et qu'enfin nous puissions annonce une bonne nouvelle!
Le lendemain matin nous voilà partis pour la réunion organise par le service FIV pour les nouveaux patients. Cette réunion nous a beaucoup aides à y voir un peu plus clair et comprendre plusieurs petites choses sur le traitement, le suivi, le déroulement d'une FIV. Par la suite, j'ai fait tout mes examens, échographie, doppler, bilan pré-fiv, hysteroscopie (un peu moins douloureux que l'hystérographie). Et me voilà repartie dans de nouvelles aventures, enfin nous.

Les rendez-vous ont suivis avec la gyneco. Tout va bien, elle programme la 1ere FIV pour le mois de septembre 2002. Soulagés d'avoir tout organisé nous partons en vacances dans le sud de la France, histoire de bien se reposer pour attaquer la rentrée.

A peine rentrés, le traitement debute, le 06 septembre, avec une injection de Decapeptyl. Mes regles arrive 20 jours plus tard, prise de sang pour voir ou en sont les dosages, faxer les resultats. L'hopital me rappelle pour me dire de continuer le Decapeptyl et d'enchainer avec le GonalF75 (2 ampoules) et de venir en surveillance le 1er octobre à l'hopital à partir de 7h le matin. Et bien une chose est sure il faut arriver à 7h pile et encore 6h45 c'est encore mieux. Il y a tellement de patientes que l'attente est longue. La prise de sang est faite tout de suite mais le medecins qui fait les echos n'est pas là avant au moins 8h30 voir 9h. Les passages sont par ordre d'arriver, il faut inscrire notre nom sur la liste accroche a la porte de la salle d'attente, autant vous dire que des la sortie de l'ascenseur je saute sur mon stylo pour noter mon nom. Il y a des femmes qui viennent tous les matins depuis 6,7,8 jours et plus à 7h (ben oui on discutent en attendant)qui racontent un peu leurs parcours. Certaines vous remontent le moral d'autres pas du tout. Une femme me disait qu'elle avait fait un traitement pendant 4 semaines et comme ses follicules ne grossissaient pas les medecins avait decider de laisser tomber pour cette fois et qu'elle revienne dans trois mois. Elle m'a dit "peut etre pour toi aussi ca va se passer comme ça".

J'avais tres peur quand je suis rentrée dans la salle d'echo. Le medecin commence l'echo et puis demande depuis combien de jours je suis en phase de surveillance, là je peux vous dire que j'ai tres peur. Je lui dit que c'est le premier jour. Elle me dit tres gentiment en me souriant "et bien il etait temps,vous devez avoir mal au ventre, il y a une quizaine de folliculles, tres beaux en plus." Je reviens le lendemain, prise de sans, echo. Là le medecins me dit que pour lui le declenchement doit etre pour ce soir, mais il faut attendre les dosages, les infirmieres me rappelleront pour me le dire. Effectivement quelques heures plus tard l'hopital m'appelle pour me donner l'heure du declenchement. Ce sera à 22h. La ponctions apres-demain, rendez-vous à l'hopital à 8h pour l'hospitalisation de jour.

Je ne me rappelle meme pas etre entrée au bloc tellement j'etais dans les vaps. L'infirmiere m'avait donne un petit medicament pour me detendre. Le reveil a ete tres douloureux,, j'avais tres mal au ventre. On m'a ramenée dans ma chambre ou mon mari m'attendait. J'etais tres heureuse de le voir. L'infirmiere est venue nous voir, elle revenait du labo. Elle nous à annonçait qu'il y avait eu 17 folliculles de ponctionner, mais que le sperme que le cecos nous avait donner n'etait pas super et qu'il fallait donc passer directement à L'ICSI. J'etais vraiment en colere apres le cecos. Le labo aussi d'ailleurs, il ne trouvait pas cela tres logique. Je suis rentr&e à la maison, et j'ai dormi jusqu'au lendmain matin. Nous sommes samedi matin, nous devons telephoner au labo pour savoir combien il y a d'embryons. C'est mon mari qui telephone, moi je suis tres angoissee. La j'ai eu l'impression d'avoir fait tout ça pour rien quand j'ai entendu "il y en a 4 POUR L'INSTANT, mais lundi venez au labo à 10h30 nous verrons comment cela à evoluer". Je peux vous dire que le week-end a ete tres long. J'avais tellement peur. Et bien c'etait juste mais il en restait 2 et d'apres le medecin qui m'a fait le transfert, ils etaient tres tres beaux. Et bien malgre cela les 2 tres tres beaux embryons ne se sont pas accroches. La veille de la prise de sang j'avais des pertes de sang. Malgres cela mon mari esperais que la prise de sang soit positive, moi je m'etais deja fait à l'idée, je ne vais pas vous dire que je n'ai pas pleuré, ce serait un gros mensonge. Je ne suis pas sortie de chez moi pendant une semaine et j'ai pleuré au moins pendant deux jours. Toute cette fatigue cummulés, les 39 piqures faites en l'espace d'un mois, et puis surtout ou sont passes nos deux beaux embryons, pourquoi ne se sont ils pas accrochée. A ce moment là les questions viennne par centaines et la peine aussi.

Voilà mes dernières nouvelles. Nos projets?? Prochaine FIV programmé pour fin mars debut avril 2003. Il nous en faut plus pour nous decourager!!!!!N'est-ce pas Messieurs Dames??

A bientot et encore une fois une bonne année 2003 pour vous tous, pleins de bonheur et pleins de gros bisous.

Stephanie et Guillaume


Mai 2003

Bonjour à tous.

Je viens remettre à jour mon témoignage,le dernier datant de janvier 2003. Je tiens à vous remercier pour votre soutien et vos encouragements qui sont venus en grand nombre dans ma boite électronique, ça me fait beaucoup de bien de lire tout ces messages et y répondrent. Je correspond régulièrement avec 3 couples dans la même situation que mon mari et moi, nous nous remontons le moral mutuellement et nous racontons les petites choses de la vie, des amis virtuels en quelque sorte. Rien que pour cela un grand merci à Viviane et Vincent. Effectivement nous ne sommes pas seuls!!!!

Dans ma dernière mise à jour je vous disais que la 1ère FIV-ICSI ne s'etait pas bien passé et que nous avions une prochaine tentative de prévue pour mars/avril 2003. Eh bien voilà nous y sommes.

J'ai un traitement long, c'est à dire que mon traitement débute à j21 de mon cycles. Ayant eu mes règles le 13 mars j'ai donc commence le Decapeptyl 0,1 mg le 02 avril. Sur l'ordonnance, ils disent bien que je dois avoir mes règles entre 8 et 15 jours après la première injection. Donc plus tôt les règles arrivent, plus tôt j'enchaîne la suite du traitement. J'avais vraiment hâte de les avoirs, je me disais que plus vite je serais en surveillance et mieux ce serait. Évidemment mes règles sont arrivées le lendemain de la 15eme injection. Je peux vous dire que je n'ai pas traîner pour faire ma prise de sang. Prise de sang banales progestérone estradiol et LH pour la suite du traitement. Le labo a faxé directement les résultats à l'hôpital. Les infirmières me rappellaient quelques heures après pour me dire de commencer le Puregon 100 ui, 1 ampoules par jour le lendemain soir avec, évidemment, toujours le Decapeptyl et de venir en surveillance le 7eme jour, ce qui nous donnait le vendredi 25 avril. J'ai été soulagée de commencer le Puregon, ça peut paraître bizarre mais le Decapeptyl seul j'ai l'impression que le traitement n'avance pas. Le gros soulagement aussi c'est qu'on m'a descendu un peu les doses, en septembre j'avais 2 ampoules de 75 ui par jour(donc 150), comme j'avais eu une petite hyperstimulation, je préférais éviter cela cette fois ci!!!
Les 7 jours sont passes relativement vite. J'avais un peu mal au ventre mais c'etait supportable. L'écho s'est bien passé, une quinzaine de follicules pas assez gros mais c'etait bien.
Ils m'ont redemandé de venir le dimanche matin. Là aussi ça poussait bien le déclenchement serait sûrement pour mardi soir. Mais dimanche après midi les infirmières me rappellaient pour me demander de revenir le lendemain matin, les dosages étaient très élevés, il fallait donc surveiller ça de près. Le déclenchement finalement a eu lieu lundi soir à 22h et la ponction prévue pour mercredi matin. J'etais assez sereine. Mardi après midi j'ai eu d'un coup très mal au ventre.

Mercredi quand je suis arrivée pour la ponction on m'a refait une prise de sang pour l'estradiol. Le médecin qui m'a fait la ponction est venue me voir, avant, pour me dire que selon le taux d'estradiol, soit il baissait et le transfert d'embryons aurait lieu soit pas de baisse importante et il congèlerait les embryons pour faire un transfert le mois suivant.

Le réveil à été très douloureux. J'avais tellement mal que je ne me rendais pas compte que je pleurais. L'infirmière qui était en salle de réveil (que je ne connaissais pas) est venue me voir en me demandant si ça allait. Je lui dis que non que j'ai vraiment très mal.
Je tiens à préciser que pour la 1ere ponction (17 follicules)j'ai eu mal aussi mais je n'avais pas voulu me plaindre, donc je n'avais rien dit, les infirmières au service fiv et qui me suivent m'ont dit qu'il fallait absolument le dire, qu'il y avait des médicaments pour me soulager. J'ai donc suivie leurs conseils. Eh bien vous me croirez si vous voulez mais cette charmante personne en salle de réveil m'a répondu, et pas gentiment en plus "oui et alors vous avez mal qu'est-ce que vous voulez que j'y fasse!!!!"

Je m'en rappellerais. Une fois remonter dans ma chambre j'ai retrouvée mon petit mari qui m'attendait avec impatience. Nous ne savions toujours pas le résultat de la ponction, mon mari n'y pouvant plus est parti demander, moi j'avais toujours mal aux ventre je ne pouvais pas trop bouger. Il est revenu avec un grand sourire en m'annonçant "il y en a 25!!!!"
Je comprenais mieux pourquoi j'avais si mal au ventre, mais j'étaies très heureuse. 23 étaient bons pour l'icsi. Je suis rentrée à la maison pleine d'espoir!!

Le lendemain(jeudi) coup de fil au labo qui nous annoncent 16 ovocytes fecondés. Tout va bien. Nous repassons un coup de fil au labo vendredi matin pour prendre des nouvelles de nos embryons et prendre rendez-vous pour le transfert. Le laborantin nous annonce qu'il en reste 10. Là je commence à m'angoisser. Nous voici samedi matin. Le transfert est prévue pour 11h.

En arrivant au labo il ne restent que 5 embryons!!! Il y en a 2 beaux et 3 de moyenne qualité. J'ai cru que tout s'écroulait autour de moi. Ils ne savaient pas s'ils allaient pouvoir les congelés. Catastrophe!!!
On m'a replacé les 2 beaux embryons, pour l'instant je n'ai qu'eux en tête. Tout s'est bien passé, je me repose un peu.

J'ai quand même du aller aux urgences pour mon mal de ventre faire une écho de contrôle. Mes ovaires ont triples de volume, ce qui explique les douleurs. Quand aux 3 embryons de moyenne qualité, pour ne pas dire de mauvaise qualité , ils ont quand même décider de les congelés malgré que nous leur avions dit que nous ne préférerions pas prendre de risque pour leur survie à la décongélation. Mon mari me dit que peut être nous n'aurons pas besoin de les décongeler et que peut être je suis enceinte et que je ne le sais pas encore. J'ai tendance des fois à ne plus y croire. Pourquoi nous ? Et puis en même temps pourquoi pas nous?
Nous faisons tout ce qu'il faut pour avoir ce bébé. Une chose est sure, on se demande si nous n'allons pas l'appeler "Désiré".

Voilà pour les derniers événements, c'est un peu long mais il s'en passe des choses en trois mois. La prise de sang est prévue pour le jeudi 15 mai. D'ici là je croise les doigts.

Je vous tiendrais au courant de la suite ! A bientôt et merci

Stéphanie et Guillaume


Octobre 2003

Bonjour à tous et à toutes.

Je viens aujourd'hui pour remettre à jour mon témoignage.La dernière mise à jour datant du mois de mai 2003. Je vous parlais de ma 2eme tentative de FIV-ICSI. J'avais fini ma mise à jour en vous disant que je devais faire la prise de sang du dosage bêta-hcg le 15 mai pour savoir si cette tentative avait porte ses fruits. Donc je reprend là ou je vous avez laissé.

Nous voilà donc le jeudi 15 mai. Je vais au labo avec mon petit mari à mes cotés pour me soutenir, rendez-vous à 8h, tant à avoir une mauvaise nouvelle autant l'avoir le plus vite possible est pensé à la suite. La secrétaire me dit qu'il faut que je re téléphone à 11h30 avec mon mot de passe. Je lui demande gentiment si mon mari peut téléphoner à ma place. Elle me dit que non, c'est à moi de le faire sinon ils ne lui donneront pas le résultat!! Moi qui avait décidé de rentrer chez moi et d'attendre que mon mari m'appelle avec le résultat, raté. Je décide d'aller à son boulot avec lui, incapable de rester seule et surtout d'appeler toute seule.

Mon mari est responsable dans une société de coursiers sur Paris, je connais tout le monde, et certains des coursiers savent que c'est le grand jour pour nous, donc ils me soutiennent bien. Et puis il y a surtout son patron qui est là et qui suit notre parcours depuis longtemps et qui est aussi impatient que nous de savoir!! La matinée passe à une vitesse folle, comme par hasard!! 11h30, je n'ai pas le courage, mon mari me dit de téléphoner, j'attends!!! 11h45 son patron me dit de téléphoner,j'attend!!!5 minutes après je me décide enfin à téléphoner et là la personne au bout du fil me dit sur un ton assez agressif "mais nous ne donnons pas les résultats par téléphone!!"Je lui explique calmement ce que la secrétaire m'avais dit que j'ai un mot de passe, et là "bon dans ce cas ça change tout il fallait le dire plus tôt!!" Non mais je rêve!!!J'attend bien 2 minutes avant qu'elle ne m'annonce "POSITIF"!!! Je ne le crois pas, je suis sur d'avoir mal entendu, je lui fait répèté une seconde fois elle me dit "oui Madame c'est positif avec un taux à 118, ce qui est très bien!!" Mon mari voit de loin que j'ai les larmes aux yeux et que je tremble de partout, il a compris que "ça y es"!! Son patron aussi qui nous félicitent immédiatement!!!

J'ai refait des dosages 48 heures après et une semaine après pour vérifier que le taux de bêta-hcg augmentait bien. Tout se passe bien.Les premières semaines s'écoulent avec la peur au ventre qu'il n'arrive quelque chose!!! J'ai fait ma première écho à 5 semaines de grossesse, nous avons vu notre petit embryon (eh oui il n'y en avait qu'un!!) avec son petit cœur qui battait déjà. Nous étions très émus de le voir. J'ai fait l'écho du premier trimestre vers la mi-juillet! Tout se passait bien!! Je ne vous cache pas que les 3 premiers mois et même un peu plus, j'ai été assez malade avec des vomissements jusqu'a 10 fois par jour,je vous passe les détails avec la canicule c'etait pas génial,j'ai du être hospitalise parce que je commençais à me déshydrater.Mais bébé se portait bien donc pas plus d'affolements que ça.

J'ai passé il y a quelque jours l'écho morphologique du 5eme mois et tout va bien, il grandit bien et grossit bien. Il mesure 25 cm et pèse 600 grammes a peu près. Et puis cerise sur le gâteau nous avons appris que nous allions avoir un petit garçon que nous allons appeler Théo!! Voilà, 3 ans de combat. Encore un petit peu de patience et nous tiendrons dans nos bras, normalement fin janvier notre petit bonhomme. Alors c'est vrai que c'est long et dur mais il faut s'accrocher et y croire.

Bientôt ce sera votre tour ,j'y crois très fort et je pense à vous tous qui etes encore a vous battrent dans ce long parcours.

Viviane et Vincent je ne peux pas vous oublier dans mes pensées,grâce à vous j'ai pu correspondre via les e-mails avec des couples dans la même situation que la notre, nous avons pu nous soutenir mutuellement dans les coups durs, encore aujourd'hui je correspond avec un couple rencontré sur la passerelle et ça fait plus d'un an maintenant!! Encore merci et je vous souhaite à tous bon courage et vous envoies pleins d'ondes positives pour que vous puissiez annoncer de jolies nouvelles aussi.Je vais continuer de venir pour lire les témoignages et vous soutenir. Et puis aussi vous annoncer la naissance de notre petit gars!!! Je vous embrasse tous bien fort et je ne vous oublie pas. Encore un énorme merci à Viviane et Vincent, c 'est vraiment super ce que vous faites!!!

A bientôt

Stéphanie et Guillaume


Avril 2004

Bonjour à tous et à toutes !

Je viens aujourd'hui mettre à jour mon témoignage. La dernière mise à jour datant d'octobre 2003 où je vous annonçais que j'étais enceinte de 5 mois et que j'attendais un petit garçon. Et bien ça y est !!! Théo est né !!! Il est né le 24 janvier 2004 à 2h30 du matin. Après la perte des eaux et 7 heures de travail, je tenais Théo dans mes bras sous les yeux remplis de joie et de larmes à la fois de son papa. Un beau bébé de 3kg600 et 51 cm. L'accouchement s'est très bien passé, quand je dis très bien c'est vraiment très bien !! Pour vous dire, je serais prête à redonner naissance demain à mon petit garçon sans problème s'il le fallait. L'équipe médicale était géniale et très compétente. Un vrai rêve. Mon petit bonhomme se porte très bien et fait notre plus grand bonheur à son papa et à moi. Nous sommes, évidement, complètement gâteux devant lui. Il a déjà plus de 2 mois et pousse à une vitesse, c'est incroyable. Aujourd'hui il pèse déjà 5kg860 et 61 cm!!!

Voilà enfin notre rêve s'est réalisé après pratiquement quatre ans de combat. C'était dur mais ça en valait la peine. Les piqûres, les déceptions, la douleur, les médecins, les échographies et j'en passe, tout disparaît quand je regarde mon fils. J'ai commencé depuis quelques jours à lui écrire son histoire, "notre histoire" à tous les trois. Je lui donnerais quand il sera plus grand et en âge de comprendre combien nous nous sommes battus pour qu'il soit là aujourd'hui à nos cotés et faire notre bonheur.

Qu'est-ce que je peux dire à part, cela va de soi, vous souhaiter à tous la même chose. Que vous puissiez tous réaliser votre vœux le plus cher, porter la vie et la tenir dans vos bras !! C'est ce que je vous souhaite très sincèrement du fond de mon cœur.

Une petite pensée pour Viviane et Vincent que j'embrasse très fort et encore merci pour votre merveilleux site que vous avez continuez à mettre à jour malgré les mauvais jours que vous avez traversés tout les deux. Je vous souhaite tout pleins de bonheur pour les jours, mois et années à venir !!!

Je continuerais à venir lire les témoignages et mises à jour de la passerelle. Heureuse d'apprendre les grossesses et les dernières nouvelles de couples avec qui j'ai correspondu et avec qui d'ailleurs, pour certains, je continue encore aujourd'hui après plus d'un an d'e-mails échangés régulièrement !!

Je vous embrasse tous et à bientôt.

Stéphanie et Guillaume


Leur écrire

Tous les mots colorisés en orange ou mauve vous renvoient au dico.