La passerelle, Informations et Recueil de témoignages sur la stérilité

Séverine & Emmanuel - (France - septembre 2003)

Bonjour, Je m'apelle Séverine et mon mari Emmanuel j'ai 28 ans et lui 31. Nous sommes marié depuis 1 ans et il nous avait paru naturel de vouloir un enfant puisque nous nous aimons. C'est d'ailleurs avec une grande joie qu'en mai 2002 j'arrete la pillule juste avant le mariage et que l'on se disait que comme un bonheur n'arrive jamais seul mariage et bébé ferait bon ménage pour le mois d'aout. Mais malgré toute notre bonne volonté rien.

Alors on se dit qu'il ne faut pas tout vouloir tout de suite on attends. Septembre rendez vous avec ma gynéco qui me dit de ne pas s'inquiéter car je suis en bonne santé et que cela devrait venir. Novembre arrive et premier test de grossesse car presque 10 jours de retard mais malheureusement négatif. Depuis ce mois j'ai des cylcle trés long environ 40 jours et des douleurs atroces au début des règles.

Fin de l'annéé 2002 rien de rien et pour moi cela commence a être trés long car comme toute on n'en a tellement envie que la patiente n'est pas de mise. Et voila nous sommes dans la période où toutes les amis mariés ou non voient eu leurs désirs de bébés se réaliser, à chaque fois je me dis pourquoi pas nous et en même temps je suis contente pour eux pas évident à gérer !

Mai 2003 rendez vous chez la gyneco qui me remonte un peu le moral. Je ressors avec l'indémodable courbe de température et du Duphaston pour mon problème de cycle trop long. Voila on n'est mi-aout et toujours rien. Rendez vous le mois prochain chez la gynéco de nouveau pour qu'elle voit mes courbes et commencer une série d'examens. Pour tout vous avouer j'ai une trouille monstre.

Mon témoignage n'est pas fait de FIV et de prise de sang mais je veux témoigner aujourd'hui pour montrer que l'infertilité n'est pas une question d'année mais de douleur d'espoir et de souffrance qui commence le jour ou j'ai arrêté la pillule. Je dois dire que j'ai peur du verdict peur de la mauvaise nouvelle peur de ne pas pouvoir peur des examens. Mon mari me soutien et je l'en remercie du fond du coeur même si au fond de lui je sais qu'il a aussi peur que moi.

Merci pour votre site qui m'aide a comprendre qu'il faut en parler car je n'arrive pas à en parler à ma famille et aux amis il faut en avoir des bons ! Je ne vous considere pas comme un défouloir mais cela me fait du bien car d'en tous les témoignage que j'ai lu il y a toujours un espoir.

Merci.

A bientôt
Séverine et Manu.


Novembre 2003

Salut à tous et à toutes

Une année bientôt de finie et que de résolutions à avoir pour la nouvelle année. Ce mois ci c'est le mois des premières pour nous, première prise de sang pour moi et premier spermogramme pour Manu. La prise de sang c'est révélé normale. Pour ce qui est du spermogramme mon mari doit le passer la semaine prochaine, et la trouille commence a s'installer pour lui, moi c'est plutôt une envie pressante de savoir le résultat, mais a l'approche de ceux ci je sais bien que je vais avoir le ventre en vrac. Enfin ce n'est qu'une premiere étape. La plus grande joie du mois dernier à été d'apprendre la maternité de Viviane, cela fait du bien de savoir que leurs espoirs n'ont pas été vain. Moi pour ma par cela ma rassuré et c'était comme ci c'était un peu nous toute qui esperont comme eux qu'un jour qu'une toute petite chose ce passe comme ca.

A bientôt et toutes nos félicitations a Viviane et Vincent

Séverine & Emmanuel


Février 2004

Bonjour à tous et a toutes,

Le mois se passe et se ressemble malheureusement, surtout mon ventre qui est toujours aussi plat. Mon mari a passé au mois de novembre un spermogramme le stress était lisible sur notre visage quand nous allés au laboratoire. Nous ne pensions pas que cela serait aussi stressant pour tout les deux, m'enfin nous avons pris notre courage a 2 mains et il y est allé. Le plus dur a été d'attendre les résultats et voila asthenozoospermie modéré aie le coup est dur surtout quand on vous parle chinois sur la feuille. Je prend rdv avec ma gynéco pour que l'on parle des fameux résultats, elle n'a pas l'air trés alarmé et me dit que les résultat son quand même plutot normal. Elle me programme d'autres examens hystérographie et une echographie folliculaire quand a mon mari re-spermogramme vers le mois de mars. J'ai passé l'hystérographie le premier décembre et l'examen c'est trés bien passé même pas mal! Le médecin et la preparatrice ont été super et je tiens a les en remercier. Ils m'ont tout expliqués en détail et voila j'ai 2 belles trompes biens perméables. Maintenant je doit attendre environ mi-février pour faire mon echographie et aprés je retourne voir ma gyneco.

Avec mon mari on essaye de se décontracter de plus en plus cela fait du bien et nous aide dans notre démarche, nous faisons du sport cela nous défoule et pendant ce temps là on arrive a ne pas y penser.

Voila pour les nouvelles, je tiens aussi à remercié Anne qui nous aide beaucoup dans notre démarche.

A bientôt.

Séverine et Emmanuel.


Avril 2004

Bonjour à toutes et à tous,

Je viens donner quelques nouvelles de notre petite vie. Le mois dernier j'ai eu un rendez vous avec ma gynécologue aprés une echographie pour déterminer si j'ovulais correctement ou pas. Enfin bref j'arrive relativement confiante et toujours avec mon optimisme legendaire et la elle me dit que mon ovulation est pas terrible : mes ovules ne sont pas de très belle taille et l'ovulation se fait très tardivement. J'ovulerais vers le 24-25 jours pour un cycle de 28 jours avec le Duphaston.
Elle m'a donc prescrit du Clomid et toujours avec le Duphaston et re courbe de température pour voir si je réagis bien au traitement. On verra bien, pour l'instant la semaine dernière j'ai eu l'impression de m'asseoir sur mes ovaires pendant 2 jours. Pas agréable comme sensation mais bon si c'est le prix a payer je suis prête a encaisser bien pire que ça.

Bon courage à toutes et à toutes.

A bientôt.

Séverine


Août 2004

Salut,

Juste quelques lignes pour dire que rien n'a changé. Mais nous avons passés de merveilleuses vacances, Hum que cela fait du bien de s'éloigner un peu de tout et d'oublier juste pour un moment.

Ce qui a changé c'est que je prends 2 Clomid par jours du 3 au 7ème jour du cycle et toujours le Duphaston. Si je ne suis toujours pas enceinte au mois de septembre, ma gynécologue a décidé de nous envoyé en pma. Rien que le mot cela met la peur au ventre. On aimerait tant ne pas en arriver là, mais bon le tout c'est d'avoir confiance. Il nous reste encore presque 2 mois. Il faut y croire!

Bon courage a tous et à toutes.

A bientôt.

Séverine et Manu.


Mars 2005

Bonjour à tous et à toutes. Voilà un peu de temps que je n'ai pas donné de nouvelles alors voici quelques lignes de notre vie.

Depuis la dernière fois, tout s'est un peu accéléré, nous sommes aller au CHU de Tours pour une première consultation où nous avons rencontré une practitienne super qui a répondu à toutes nos questions et nous en sommes ressortis trés rassurés. Ensuite, elle m'a donné tout un tas de prises de sang TSH LH et compagnie en début de cycle puis une dizaine de jours après pour voir où en était mon ovulation. Rien. Puis au 21ème jour, ô miracle ! Voici une ovulation. J'ovule bien comme une grande mais il y a un truc qui fait que ça ne fonctionne pas. On cherche et l'on va trouver. Du côté de mon mari, le spermogramme est bon et le test de Hühner est positif et d'aprés ma gynécologue, ils ont l'air de si plaire.

Après toutes ces bonne nouvelles, on attend ce jour si merveilleux qui fait que nous sommes tous réunis sur ce site, la seul différence est que nous sommes tous différents.

A bientot.

Séverine et Manu


Mai 2005

Bonjour à tous et à toutes,

Ce mois d'avril à été long, pleins d'examens mais l'espoir nous tient. J'ai commencé une nouvelle stimulation avec Ménopur que j'ai pris en injection le 6-8-10-11 jours de mon cycle puis j'ai eu 150ml le 12 et 13ème jours du cycle. Rendez vous le 14ème jour avec ma gynécologue où tout c'est bien passé, je réagi bien au traitement et "normalement" si nous travaillons bien il devrait y avoir un bébé à la clé.

Mais entre ce qui est probable et ce qui est réel le pas est quand même important. Voilà maintenant nous sommes en attente de la fin de ce cycle toujours une période redoutée. Enfin, faire un enfant, ce n'est pas si désagréable que cela il y a quand même un point positif dans tout ça.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

Séverine et Manu.


Septembre 2005

Bonjour à toutes et à tous,

Depuis mon dernier témoignage il y a eu quelques évolutions. Tout d'abord, j'ai changé de traitement au mois de juillet car le Menopur n'était apparement pas assez fort, je suis donc passé au GONAL F. Ma gynécologue a aussi trouvé que je ne fabrique pas assez de progestérone en deuxieme partie de cycle, j'ai donc droit au fameux Utrogestan.

M'enfin, a part cela tout va bien, il y a parfois des baisses de régime car l'impatience commence à se faire sentir aussi bien pour moi que pour mon mari. En fin de cycle, l'espoir est là on guette le moindre signe qui est toujours accentué avec l'injection de HCG qui fausse tout. On y croit et puis, tout d'un coup tout s'ecroule le sang qui coule et les larmes avec et puis le lendemain, on a digérer la chose, on se dit que nous aussi un jour, on valsera entre les fleurs et les choux. Alors on recommence on voit le ventre des autres s'arrondir on ne dit rien, on encaisse le cerveau en bouillie et l'on se dit que chaque jour qui passe nous rapproche de ce merveilleux moment.

Bon courage à tous et à toutes.

A bientôt.

Séverine et Manu


Février 2006

Bonjour à tous et à toutes,

Une nouvelle année qui commence et je souhaite à vous tous que vos souhaits se réalisent et qu'un heureux événement comble enfin le manque.

Une année qui commence par de nouveaux examens enfin surtout un. Le 10 janvier j'ai passée une coelioscopie. Je suis rentrée le 9 vers 16 h et ma voisine de chambre était aussi une patiente du cabinet de ma gynécologue, elle aussi passait une coelioscopie, nous avons donc tous simplement parlé de notre attente, des problèmes que l'on rencontrait aussi bien physiques que moraux. Je l'en remercie car grâce à elle, mon séjour bien que bref a été plus agréable.

Mon intervention s'est très bien passée à part les douleurs post-opératoires aux épaules. Toute l'équipe a été super sympa, merci à elle. Enfin, je n'ai rien, quelle bonne nouvelle mais cela ne fait pas avancer le truc car tout devrait fonctionner.

Cela nous fait nous poser beaucoup de questions à mon mari et à moi. J'ai passé 3 semaines à la maison après mon opération et on y a pensé pas mal. On n'a pas répondu à toutes les questions que l'on se pose mais notre couple est solide et cela c'est une force, une grande force, l'amour peut tout vaincre.

Enfin, après avoir ruminé à la maison, le rendez-vous chez la gynécologue est arrivé car une nouvelle fois, j'ai eu mes règles. Nous commençons les inséminations dés le mois de février, nous y mettons beaucoup d'espoir.

Nous souffrons d'une infertilité inexpliquée (c'est une vrai souffrance), rien ne fait que cela ne doit pas fonctionner naturellement, juste une ovulation pas terrible parfois c'est tout. On devrait se réjouir que tout aille bien mais on a tellement de questions sans réponse que cela devient très pesant et difficile à vivre parfois. Non pas que j'aimerais avoir quelque chose mais au moins que l'on puisse me dire "voila vous ne pouvez pas avoir d'enfant parce que...". Nous ne savons pas, personne ne sait. Pourquoi ? Enfin il faut reprendre le dessus et cette insémination qui s'annonce est l'espoir. J'ai déjà commencé mon traitement et nous avons hâte. J'ai l'impression que nous voyons le bout du tunnel. En espérant ne pas trop être déçus.

A bientôt pour d'autres aventures... Bon courage.

Séverine et Emmanuel.


Octobre 2006

Bonjour à tous et à toutes.

Voilà un peu que je n'ai pas donné de nouvelles. En janvier, j'ai passé une coelioscopie qui n'avait décelé rien d'anormal. Nous avons donc décidé mon mari et moi de passer au plus vite à l'étape suivante et avions décidé d'en parler le plus rapidement possible à notre gynécologue. Cela tombait bien puisque qu'elle avait aussi décidé de faire notre première insémination le mois suivant.

Nous avons donc commencé les I.A.C au mois de février la peur au ventre. Tout c'était pourtant bien passé mais la nature en avait décidé autrement. Le mois de mars est donc arrivé et nous avons renouvelé l'expérience et comme d'habitude Clomid puis Gonal F, et avec tout cela prise de sang échographie enfin le rituel habituel. Il y avait 3 ovules fécondables, nous avons fait l'insémination le 21 mars, puis l'attente angoissante : vais-je avoir mes règles ou pas ? Mes règles auraient dû arriver un dimanche mais rien 1 jour passe puis 2 puis 3, le jeudi je décide toute énervée et excitée de faire un test urinaire malheureusement négatif. Nous étions très déçus et j'ai mis cela sur le dos de mes cycles qui ne sont pas forcément réguliers. Vendredi, samedi, dimanche, toujours rien, le lundi, nous avions décidé de refaire un test si je n'avait toujours pas eu mes règles et là le miracle est arrivé, le test était positif : la petite barre rose s'était affichée. Nous avons pleuré de bonheur de soulagement.

Maintenant je suis enceinte de 6 mois bientôt et notre bonheur est complet j'affiche avec fierté mon ventre rebondi, c'est le bonheur mais comme je sais rester prudente, notre bonheur sera total quand notre petit ange sera dans nos bras en bonne santé.

J'espère a tous et à toutes qu'un jour, vous pourrez goûter à ce grand bonheur.

Bon courage à tous et à toutes, ne jamais perdre espoir.

Séverine et Manu


Janvier 2007

Coucou,

Juste un petit message pour vous dire que Clémence est née le 14 Décembre 2006. C'est la plus belle chose que nous n'avons jamais vu son papa et moi, notre bonheur est comblé c'est le paradis.

A bientôt.

Séverine et Emmanuel.


Janvier 2009

Cela fait longtemps que je n'ai pas mis mon témoignage à jour, voici quelques nouvelles. Cela fait maintenant plus d'un an que j'ai de nouveau arrêté la pillule. Nous avons repris les traitements il y a environ un an et cela commence à me peser, je suis fatiguée, j ai pris 15 kg. Nous allons faire notre 4ème I.A.C. ce mois-ci, nous avons été très déçus le mois dernier car j'avais eu un peu de retard alors on s'imagine. Le traitement est assez lourd mais ça va aller car nous avons tellement envie que cela fonctionne, on passe outre. Le fait que nous avons déjà une fille nous rassure mais on se dit aussi ça a marché une fois pourquoi pas 2. Bon courage à toutes et à tous dans la quête parentale. A bientôt.

Séverine et Emmanuel.


Décembre 2009

Nous voila en novembre et toujours pas de ventre rond ; les 6 inséminations ont échouées. Nous avons donc été pris en charge par le centre d'AMP d'Orléans où nous avons été trés bien reçu. Depuis tout c"est enchainé trés vite, ma réserve ovariennes étant trés faible, il ne faut pas trainer. Je commence donc mon traitement pour ma première FIV ce mois-ci quand mes règles se seront déclenchées le plus rapidement possible. Voilà encore une étape à franchir, mon mari et moi somme plus unis que jamais. Je mets peut-être trop d'espoir dans ces FIV car si elles ne fonctionnent pas, je serais trés déçue. Gardez l'espoir est ce qui nous caractérise toutes car sinon nous ne ferions pas tout ça. J'ai tellement envie de ce deuxième enfant. Pourquoi une fois et pas deux. Vous trouvez peut-être ça débile vous qui n'avez pas cette joie d'avoir eu d'enfant mais pour moi, je ne le vis pas forcement trés bien car lorsque l'on peut faire une chose une fois pourquoi pas deux.

Je vous donnerais des nouvelles bientot. Je souhaite à tous beaucoup de courage. Bonne fin d'année à tous.

Séverine.


Leur écrire

Pour les termes médicaux, nous vous invitons à consulter le lexique.