La passerelle, Informations et Recueil de témoignages sur la stérilité

Sévérine & Patrick - (France - septembre 2000)

LE LUNDI 04/09/2000

Bonjour,

Je m'appelle Séverine et j'ai 25 ans. Je suis sous traitement Clomid depuis 1 cycle et je voudrais recevoir des témoignages de réussite.

En effet cela fait 2 ans que mon mari Patrick et moi même désirons un enfant.

Au bout de 6 mois d'arrêt de pilule Mercilon, j'ai eu un retard de 2 mois du à une hausse de Prolactine.
J'ai suivi un traitement de 6 mois sous Parlodel.
Ensuite on m'a fait faire une échographie pelvienne qui a révélé une dystrophie Mycrokystique des deux ovaires.
Puis un prélèvement de glaire au 14 ème jour du cycle à montrer qu'il n'y avait aucun spermatozoïdes.
Mon mari a effectué un spermogramme qui a révélé un nombre peu élevé de spermatozoïdes soit 15.50 Millions /ml et 43.40 Millions /éjaculât mais une mobilité normale ( 40% sous 5 heures)
A ce jour il nous reste une hystérographie a faire et un nouveau spermogramme.

Ce qui nous inquiète à ce jour, c'est de savoir si on aura le bonheur d'avoir un enfant avec ce type de traitement.
Sachant que j'ovule environ un cycle sur trois environ, je voudrais savoir si il y a une possibilité que ma glaire cervicale soit trop acide pour les spermatozoïdes de mon mari ( Aucun examen ne nous a été prescrit et pourtant il s'avère que lors du prélèvement de glaire il n'y avait aucun spermatozoïdes)?

On souhaite recevoir des témoignages de couples qui pourront nous aider à continuer notre chemin.

On se sent seuls, et on pense que personne ne comprend notre désarroi.

Merci de nous aider

Et puis on sera là pour aider d'autres personnes.

Merci pour ce site très humain.

PATRICK ET SEVERINE.


Octobre 2001

Bonjour à tous,

Un miracle est arrivé dans notre foyer au moment ou on s'y attendais plus. Je suis enceinte de 4 semaines de grossesse. Cet enfant nous l'attendions depuis près de 3 ans ( voir notre Témoignage du 04/09/2000 : bizarre date anniversaire).

Suite à notre témoignage de Septembre dernier , j'ai fait mon hystérographie qui a révélé des polypes dans les trompes , un problème hormonale et un risque de GEU au niveau des pavillons près des ovaires.

Ayant vu mon Gynéco, il resta sur sa première impression, il faut laisser le temps faire les choses.

Patrick à refait un Spermogramme en Novembre qui c'est avéré meilleur que le premier en Numération mais médiocre en mobilité.

Mais pour les fêtes de Noël le moral n'était pas au rendez vous et j'ai commencé à prendre conscience que j'avais besoin de faire un break.

Je ne supportais plus de prendre Clomid + Duphaston de tels jours à tels jours et que ce Bébé ne soit pas là et surtout je devenais insupportable avec mon entourage et surtout Patrick, et ça s'était inacceptable.

Alors comme mon rendez vous était pris avec mon Gynéco début Février, j'ai décidé d'attendre cette date pour tout arrêter.

Mais le 16 Janvier ( environ 1 Semaine après ovulation sous clomid ) je perds une grande quantité de liquide et un peu de sang.

J'attend mon rendez vous avec mon Gynéco : retard de 15 jours mais test de grossesse Négatif et la vieille de voir mon gynéco mes règles arrivent.

Mais mon gynéco pense à une fausse couche précoce et on fait des analyses mais trop tard pour détecter quoi que ce soit.

Ce jour de Février, j'ai vraiment su qu'il fallait arrêter les traitements car pour moi le problème était psychologique.

Car en effet, pour mon Gynéco il n'y avait rien qui empêchait la venu de notre enfant ( sauf le taux de prolactine très élevé à cause du stress que je m'inflige).

Donc de Février à ce Lundi 27/08/01 je n'ai plus eu de traitement.

Nous avons commencer en Avril des gros de travaux de rénovation en prévisions depuis longtemps.

C'est bizarre mais nous avons fait une Chambre supplémentaire et notre enfant a été conçu dès que son nid a été presque fini.

Au bout d'une semaine de retard ( ce qui n'ai plus jamais arriver depuis Février ) j'ai fait une prise de sang et là le bonheur est entré dans notre maison .

J'ai pleuré tant que je pouvais car je n'y croyait plus et Samedi dernier je l'ai vu à l'écho et maintenant je réalise vraiment.

Je me rends compte aujourd'hui a quel point , un désir d'enfant peu aboutir au contraire de ce que l'on souhaite .

Cette petite lettre pour vous redonner espoir et vous dire qu'il faut passer à autre chose car quoi, qu'il arrive, si la vie le décide ainsi , il faut savoir être patient.

Et quand le miracle se produit, toute les larmes que l'on a versé s'efface.

Aujourd'hui je profite de mon bonheur et je voudrais qu'il en soit de même pour vous tous et toutes.

Bises à tous et toutes, je vous suis reconnaissante de votre soutien.

SEVERINE &PATRICK ET NOTRE PETIT QUI GRANDIT DE JOUR EN JOUR.


Septembre 2002

Le 10/08/2002,

Bonjour à toutes et à tous,

Voilà quelques mois je vous ais annoncé que j'étais enfin enceinte. Et je vous confirme que le soleil illumine mon coeur depuis le 27/08/2001 date à laquelle j'ai appris que j'étais enceinte de Bastien.

Et oui après près de trois ans d'essai et de traitements, je suis tombée enceinte sans aucun traitement.

Et oui depuis notre mariage en 1998 nous désirions avoir un enfant, mais il a fallu passer par de mauvais moments pour y arriver enfin.

En fin 1999 j'ai fait une série d'examen qui a révélé une dystrophie ovariennes et ensuite une hystérographie avec polypes dans les trompes, et les pavillons rétrécies avec risques de GEU + une adénomyose.

Bref de mon côté pas mal de soucis mais rien ne dis que je peux pas avoir d'enfant. je suis anxieuse et sur les nerfs car je n'arrive pas a avoir ce bébé.

Du coté de Patrick 2 spermogrammes totalement différents :
le 1er nombres insuffisant mais bonne qualité
le second nombres suffisant mais qualité médiocre donc non fécondant.

Donc depuis Août 2000 je suis sous clomid qui fait bien les ovulations mais toujours pas de bébé.

Arrive le mois de Décembre et les 6 mois de clomid terminer avec en plus du Duphaston.

Je revois mon gynéco et comme je suis déprimé je décide avec son accord de faire un break, ce qui le rend heureux et il me dis vous allez bientôt revenir avec une bonne nouvelle.

je finis mon traitement en Janvier, mais il y a un problème 15 jours de retard malgré le duphaston.

Je contacte mon gynécologue et on apprends en même temps que je viens de faire une fausse couche précoce.

Mais je ne m'inquiète pas plus que ca, car je ne pensais pas être enceinte a ce moment.

Donc j'arrête tout les traitements et on se lance dans des travaux dont une chambre supplémentaire à partir d'avril.

Les mois passent et je recommence a m'interroger durant l'été 2001. Et oui toujours pas de grossesse malgré le break.

Je pense prendre contact avec mon gynéco pour le mois d'octobre.

Mais en Août je suis bien fatiguée ( je ne pensais qu'a dormir nuit et jour) et le 27/08 je me décide a faire une prise de sang car j'ai près de 10 jours de retard.

Et là surprise je suis enceinte. Je pleurs tellement je suis heureuse, et cet enfant nous apporte aujourd'hui tout ce qui nous manquait.

Là il en train de jouer avec son portique , il a trois mois et 4 jours, il est magnifique et en bonne santé.

Le jour de sa naissance je suis devenue mère officiellement mais au fond de mon coeur je le suis depuis ce 27/08/2001 quand j'ai lu " Taux suffisant pour confirmer une grossesse".

Ma grossesse c'est bien passé et j'ai eu un beau petit garçon de 4.030 kilos le 06 mai 2002 par césarienne.

Voilà notre vie en est toute changé pour notre plus grand plaisir.

Bises à tous et garder espoir, nous sommes toujours là pour vous soutenir.

Patrick, Séverine et Bastien vous embrasse.


Leur écrire

Tous les mots colorisés en orange ou mauve vous renvoient au dico.