La passerelle, Informations et Recueil de témoignages sur la stérilité

La reproduction

La reproduction > Le cycle menstruel féminin

- La phase folliculaire : Comme dès le premier jour du cycle, c'est à dire dès le premier jour des règles.
Cette première phase voit l'apparition et l'évolution d'un follicule grâce à une hormone, la FSH qui est sécrétée par l'hypothalamus. L'action des hormones , les oestrogènes et la progestérone permettent la maturation de quelques follicules qui se trouvent dans l'ovaire. La muqueuse utérine appelée endomètre s'épaissit. La glaire cervicale, substance transparente et filâtre se développe au niveau du col de l'utérus. Elle sera présente tout au long de la période. La membrane vaginale, sous l'action des oestrogènes, s'épaissit elle aussi.
A noter que la température corporelle est à ce moment là basse.

- L'ovulation : Sur un cycle type de 28 jours, l'ovulation survient au 14e jour du cycle. Grâce aux oestrogènes, l'hypophyse sécrète une hormone, la LH qui permet la rupture du follicule préalablement formé grâce à la FSH. C'est à a ce moment précis que dans l'ovaire, il y a un follicule arrivé à maturation. La glaire cervicale s'épaissit et l'ouverture du col de l'utérus jouera un rôle propice à la survie des spermatozoïdes.
La température corporelle augmente en quelques jours. Lorsqu'elle atteint son niveau le plus bas, en général supposé qu'il y a ovulation. Période propice à la fécondation car le col s'est ouvert pour laisser le passage aux spermatozoïdes.

- La phase progestative : L'hypophyse, sous l'influence de la LH transforme le follicule en corps jaune. Ce corps jaune, sécrété par la progestérone prépare le terrain pour la nidation de l'oeuf éventuel. L'endomètre devient de plus en plus épaisse et le corps jaune devient opaque et épais. A ce stade, les spermatozoïdes ne pourront plus passer à cause de la fermeture du col.
Là, la température corporelle augmente pour arriver à 37 degrés, l'on constate que la température élevée dure plusieurs jours. Si l'on prend sa température, on voit une sorte de plateau apparaître sur la grille de température, le plateau thermique. Ce phénomène peut laisser supposé qu'il a effectivement ovulation, donc qu'une grossesse peut survenir.

- Les règles : Surviennent lorsqu'il n'y a pas fécondation. Le taux de progestérone augmente et celui des oestrogènes chute pour provoquer une atrophie du corps jaune et un désagrègement de la muqueuse utérine, qui ne reçoit plus de sécrétions hormonales.
Cette atrophie provoque l'arrivée de saignements. A cette période, un nouveau cycle commence.

La reproduction > La spermatogénèse

L'homme produit tout au long de sa vie des spermatozoïdes. Contrairement à la femme qui a des cycles où elle est potentiellement fécondable, l'homme peut être père à tout âge, dès sa puberté.
Les parois testiculaires sont tapissées de cellules qui en se divisant forment les spermatides, puis les spermatozoïdes. Les noyaux des spermatozoïdes contiennent 23 paires chromosomes, dont 22*X (fille) et dont 22*Y (garçon). Les chromosomes sont les facteurs de l'hérédité et c'est à ce niveau que se déterminera le sexe du futur enfant.
Suivant un trajet dans les voies génitales, les spermatozoïdes, mêlés au liquide prostatique forment le sperme, liquide blanchâtre qui s'agglutine dans les testicules et qui sera libéré au cours de l'éjaculation. Le sperme renferme environ 40 à 60 millions de spermatozoïdes par centimètres cube ou millilitre.

La reproduction > La fécondation

Nous avons signalé que la femme a donc des cycles de 28 jours où se produit l'ovulation. Au cours de cette période, un ovule est libéré et à ce stade, la femme est dans sa période la plus fertile. S'il n'y a pas fécondation, les règles surviennent. S'il y a fécondation, une grossesse survient.

Au cours du rapport sexuel, l'homme et la femme s'unissent et les spermatozoïdes sont libérés au cours de l'éjaculation.

Ces derniers vont connaître un véritable parcours du combattant où les candidats sont nombreux et où il y a un seul élu.

A la fin du rapport sexuel, le col de l'utérus est aspiré et contient le sperme. les spermatozoïdes vont s'acheminer , grâce à l'aide de la glaire cervicale. L'élu va aller à la rencontre de l'ovocyte pour en transpercer sa membrane. Seule la tête du spermatozoïde demeurera dans l'ovule, nous rappelons que le noyau de celui ci contient des chromosomes, facteurs de l'hérédité et déterminant le sexe du bébé à venir.

De cette rencontre, vont s'opérer plusieurs divisions cellulaires qui vont donner vie à un embryon. C'est la fécondation

La reproduction > La nidation

L'ovocyte libéré par l'ovaire va se placer dans la trompe, la fécondation se déroule par la rencontre de cet ovocyte avec le spermatozoïde. Différentes divisions cellulaires vont permettre à l'oeuf de se développer. Cette rencontre donne vie à un oeuf fécondé qui va s'acheminer tout au long de la trompe, grâce à des cils tapissant la membrane de la trompe. Tout au long de ce trajet dans la trompe, l'oeuf fécondé va se diviser plusieurs fois pour donner vie à l'embryon. L'embryon va s'enfoncer dans la membrane utérine. C'est la nidation.

Cet embryon va se développer durant neuf mois et au terme de cette période, la vie embryonnaire va se dérouler pour aboutir à l'apparition du foetus puis du bébé. C'est la gestation ou la grossesse

La grossesse provoque l'arrêt des règles et différents symptômes d'annonce. Pour diagnostiquer une éventuelle grossesse, la femme devra se fier aux cycles précédents et surtout faire une prise de sang qui déterminera la présence dans son sang ou dans ses urines, de l'hormone HCG ou hormone de grossesse.

Nota

Les informations contenues dans cette rubrique sont données à titre indicatif.
Il est conseillé de consulter un médecin pour de plus amples informations.
Merci de votre compréhension