La passerelle, Informations et Recueil de témoignages sur la stérilité

Nathalie & Olivier - (France - février 2002)

Bonjour à tous.

Comme vous, je me décide aujourd'hui à apporter mon témoignage. Je me présente, je m'appelle Nathalie, j' ai 26 ans et mon mari Olivier a 30 ans. Nous nous sommes mariés en Juin 1999, et étions bien décidés à avoir rapidement des enfants.

En Septembre 99, j'ai donc arrêté la pilule que je prenais depuis 7 ans.
Très rapidement notre voeux se réalise puisqu'en Octobre je suis enceinte, plus rapide que nous l' avions pensé et tant mieux. Malheureusement, notre bonheur fut de courte durée puisqu' en Décembre je fais une fausse couche. Je suis donc hospitalisée et je subis un curetage. Mon gynécologue, et tout le monde d' ailleurs, nous dit que ceci est courant et que très vite une autre grossesse s' annoncera et que cette fois ci sera la bonne. Je me donc quelques mois à me remettre de cet événement et à en faire le deuil. Mais une nouvelle grossesse tarde à venir, à notre grand regret. Les mois passent et toujours rien.

C'est en Mars 2001 que le gynéco décide de nous prescrire un bilan : dosage hormonal pour moi et spermogramme pour Olivier. Résultat, tout est normal. Le médecin nous dit qu' il faut juste stimuler l' ovulation, il me met donc sous Clomid. J' ai le moral et me dis qu' avec un traitement pareil ça ne pourra que marcher. Mais les mois passent et je ne suis toujours pas enceinte. Après huit mois de traitement, j' en ai assez et décide de tout arrêter. Je ne prends rien pendant 2 mois puis nous retournons voir le gynéco car nous sommes inquiets et nous voulons aller jusqu' au bout des choses. Nous voulons savoir si il n'y a rien d'anormal Le gynéco me fais alors passer une hystérographie. L' examen est douloureux mais ne révèle rien d' anormal

Nous sommes alors en Janvier 2002. C'est au cours d'une consultation qu'il constate au cours d' une échographie que je viens de faire un cycle sans ovulation. Il décide de me passer sous traitement de stimulation avec injection (stimulation simple) avec prise de sang, écho et déclenchement de l'ovulation. Je suis ressortie de cette consultation en larmes.
Mon mari fait tout pour me soutenir mais lui aussi souffre de cette situation. Cet enfant qui tarde à venir nous manque tellement... J'entame actuellement mon deuxième cycle sous traitement avec les piqures. Même si c'est difficile certains jours nous gardons espoir. Ce mois ci nous allons effectuer le test d'Hühner. Si celui-ci se révèle négatif, nous passerons directement à l'insémination.

Nous souhaitons mon mari et moi trouver à travers vos témoignages du réconfort et du soutien à travers vos expériences. Nous vous souhaitons bon courage à toutes et à tous.

A très bientôt.

Nathalie & Olivier


Mai 2002

Bonjour à tous,

Je viens vous donner des nouvelles. Nous avons effectués le test d'Hühner le 12/03/02, et malheureusement le test s'avère très faiblement positif, c'est à dire: 0% de spermatozoide à mobilité normale, 50% à mobilité diminuée, 50% à mobilité nulle.

Après deux ans d'attente et d'espoir la nouvelle a été très difficile à encaisser.

Nous sommes donc retournés voir le gynéco qui nous oriente sur une IAC. Nous allons commencer bientôt mais pour le moment j'ai décidé de faire une pause aussi bien psychologiquement que physiquement alors je n'ai pas repris le traitement ce mois ci. Nous voulons être vraiment prêt pour commencer cette démarche et pour cela il nous faut prendre du recul. Notre couple est suffisamment fragilisé par cette épreuve de la vie qu'est l'infertilité... Cette pause nous fait beaucoup de bien à tous les deux, nous avons même fait de beaux projets de voyage pour cet été! En ce qui concerne l'insémination nous sommes un peu perdu dans tout ce qui concerne les démarches administratives à effectuer.

A ce propos aussi vos témoignages serons les bienvenus, nous serions très heureux de lire vos expériences. Un grand merci à ceux qui nous ont apporté soutien et encouragement par leur témoignage. On vous souhaite bon courage à tous et à toutes.

A bientôt pour la suite des évenements.

Olivier & Nathalie


Décembre 2002

Bonjour à tous,

Les mois ont passés depuis nos dernières nouvelles. Nous avons donc pratiqué comme prévu l'IAC en Juillet et malheureusement nous avons du encaissé encore une grosse déception même si nous savions que les chances étaient minces, on y croyait...

J'ai accusé le coup, je me suis sentie vraiment très fatiguée après ça. Fatiguée moralement et physiquement. Je suis même tombée malade à la fin du cycle ce qui n'a pas du arrangé les choses! Une bonne angine avec pas mal de fièvre.

Suite à tout ça, nous nous sommes lancés dans nos préparatifs de vacances que nous avions prévu des mois à l'avance. Nous nous sommes offert une semaine en République Dominicaine. Des vacances géniales qui nous ont permis de nous changer les idées et de se dépayser.

Nous sommes en Décembre, j'ai laissé passer tous ces mois sans traitement pour faire un break et prendre du recul. Et puis j'ai quand même bien ésperé au fond de moi qu'une grossesse surviendrai mais il n'en ai rien.

Nous avons aujourd'hui de nouveaux projets, nous envisageons de faire une demande d'adoption. Nous nous documentons et lisons diverses témoignages à ce sujet.

Nous avons bien conscience que c'est un long parcours mais nous sommes bien décidé à le faire. En parallèle nous n'abandonnons pas les traitements, peut être allons nous nous tourner vers un hôpital parisien pour une seconde IAC ou peut être directement une FIV.

L'espoir est toujours en nous malgrés les moments de déprime. Parfois j'ai le coeur gros et je pleure...je me dis que tout cela est vraiment injuste. Trois ans d' attente, et plus le temps passe plus le manque d'enfant se fait grand.

Je vous laisse en attendant de vous donner bientôt des nouvelles, on vous souhaite à toutes et à tous bonheur et réussite dans vos projets.
Un grand merci à Viviane et Vincent pour leur site qui est vraiment d'un grand soutien dans cette épreuve.

Nathalie


Mai 2005

Bonjour à tous.

Enfin, la mise à jour de notre témoignage après presque 2 ans 1/2, où il s'est passé des tas de choses pour nous. Voilà, et bien notre rêve s'est enfin réalisé puisque nous sommes les heureux parents d'une petite Ilona née en Janvier dernier. Nous nageons en plein bonheur !

Je vais résumer ce qu'il s'est passé ces 2 dernière années.

Début 2003, j'ai cessé tout traitement, pris un peu de recul et nous avons démarré une procédure d'adoption. Nous avons passé deux entretiens avec une assistante sociale. Le second s'est révélé très pénible pour nous, j'en suis ressortie en larmes. On nous pose des tas de questions, nous avons ressenti cela comme un entretien pour décrocher le poste de parents. Ces entretiens sont certe nécessaires mais très pénibles psychologiquement mais nous avons continué à nous accrocher...

Puis en Juin 2003: grosse surprise! Je suis enceinte! Sans traitement en fait, le plus naturellement du monde. Nous sommes bien sûr très heureux. Nous attendons un petit garçon et nous trouvons bien vite un prénom : Niels.

Malheureusement ce bonheur sera de courte durée. Fin Août, je perds du sang. Nous nous rendons plusieurs fois au urgences. Petit décollement du placenta. Il faut donc que je reste allongée. Et cela ne s'arrange pas car les pertes de sang augmentent malgrè le repos. Je suis donc hospitalisée et on découvre alors un hématome rétroplacentaire. Cela va durer un mois. Un mois à l'hôpital où nous sommes sans cesse entre l'espoir et l'inquiétude. Et puis, un soir je suis prise d'énormes contractions, cela se termine au bloc où j'accouche à 4 mois de grossesse de notre petit garçon. Nous avons accepté de le voir. Il était magnifique. Nous sommes anéantis et pendant quelques mois dans le chagrin. Nous essayons malgré tout de remonter la pente, mon mari me soutient du mieux qu'il peut malgrès sa peine. Puis nous essayons de garder espoir et de reprendre une vie normal mais on se demande combien de temps il nous faudra attendre avant que je retombe enceinte... et bien peu de temps en fait puisque 8 mois après je suis à nouveau enceinte. Nous sommes tous les 2 surpris que cela puisse se produire à nouveau si vite !

Je passe la 1ere échographie et tout semble bien parti. Nous apprenons fin Août que c'est un petite fille. Ma grossesse se passe pour le mieux et nous passons toutes les étapes avec succés, je reste malgré tout anxieuse et un peu angoissée, je me rends à chaque échographie avec le coeur qui bat à 100 à l'heure. Olivier appréhende aussi à chaque fois.

Cette grossesse s'est bien déroulée même si à 32 sa, il a fallu que je reste allongée 1 mois car le col s'était raccourcit et était ouvert ( 1 cm ). Nous avons eu peur qu'elle naisse prématurement.

Elle voulait déjà venir ! Curieuse la petite puce. Tout s'est bien déroulé et notre petite princesse est arrivée avec 15 jours d'avance, le 21 Janvier 2005. Elle pesait 3kg600 pour 49 cm.

Aujourd'hui nous sommes les heureux parents d'une petite Ilona. Elle se porte à merveille et nous comble de bonheur.

A tous ceux qui sont encore dans l'attente et dans la souffrance, je voudrais dire qu'il ne faut jamais cessé d'y croire et que tout est possible, que tout peut arriver un beau jour... Bien sûr, je sais qu'il nous ai facile de dire cela aujourd'hui, nous sommes passés de l'autre côté, celui de parents. Mais nous avons tellement souffert de cette attente,et de voir les amis, les collègues devenir parents quand nous étions au bord du chemin à attendre... Vivez chaque jour pleinement comme un cadeau, car la vie est un cadeau. J'espère avoir apporté un message d'espoir.

Bon courage à tous et à bientôt.

Nathalie & Olivier.


Leur écrire

Tous les mots colorisés en orange ou mauve vous renvoient au dico.