La passerelle, Informations et Recueil de témoignages sur la stérilité

Murielle & Sylvain - (France - juillet 2000)

Bonjour à tous,

Je m’appelle Murielle, mon mari Sylvain ; Nous avons respectivement 26 et 27 ans ; cela fait 8 ans que nous essayons d’avoir un bébé et nous traversons, comme beaucoup de couples, des moments d’espoirs et de désespoirs.

Nous nous sommes tournés vers la médecine il y a seulement 3 ans, autant dire que nous avons cru en la nature ! La batterie d’examens a commencée : courbes de température, échographie, bilans hormonaux, hystérosalpingographie, spermogramme,…Verdict : oligo-asthéno-tératospermie sévère.
En 1998, nous avons fait 3 IAC sans succès. Notre gynécologue nous oriente alors vers un centre d’AMP où l’on nous parle tout de suite d’ICSI. Nous sortons de l’entretien avec le professeur remplis d’espoirs ; « nous sommes jeunes, je n’ai pas d’antécédents d’infections et l’ICSI semble être la solution idéale. Je devrais être enceinte rapidement à la 1ère ou 2ème tentative ! ». Seulement voilà, nous avons déjà fait 2 tentatives et je ne suis toujours pas enceinte !
- La 1ère fois (17 follicules, 9 ovocytes matures, 4 embryons , 2 transférés)et…hyperstimulation sévère qui me vaudra d’aller en réanimation . Les 2 embryons restant n’ont pas été congelés.
- La 2ème fois, petite stimulation ( Gonal F 150) pour ne pas prendre de risque (9 follicules, 4 ovocytes matures, 3 embryons, les 3 transférés) et…hyperstimulation modérée…hospitalisation.
Les spécialistes ne comprennent pas mes réactions, ils n’ont aucune explication ; ils ne comprennent pas que je puisse faire une hyperstimulation avec un taux d’E2 à 820 lors du déclenchement ! ! !.Je précise qu’en aucun cas ces réactions ne sont dues à une grossesse débutante puisque je me sens mal au lendemain des injections d’HCG.
Ce deuxième échec étant récent (juin /juillet 2000), nous n’avons pas le moral. Je culpabilise énormément, je n’arrête pas de chercher une cause à ces échecs, de me dire que j’ai forcément un problème moi aussi, d’autant plus que nos embryons sont de catégorie A et B. Ces hyperstimulations inexpliquées ne sont-elles pas préjudiciables à un début de grossesse ?

Notre prochain essai est prévu pour février 2001, nous croisons les doigts pour que ça se déroule mieux. Heureusement, je ne suis pas interdite de gonado comme notre gynécologue l’a évoqué ! Nous vous tiendrons au courant !
Il nous faudra encore du temps pour nous remettre, nous nous disons que nous avons encore deux essais donc nous voulons y croire même si c’est dur !

Nous souhaitons courage et chance à tous les couples qui souffrent de stérilité et surtout… battons-nous !
Réponse assurée si vous nous écrivez.

Amicalement,

Murielle et Sylvain


Octobre 2001

Je reprends le fil de notre histoire, un peu plus d'un an après mon témoignage

La troisième tentative prévue pour février 2001 a été annulée. Je me suis redirigée vers une polyclinique plus proche de chez moi qui s'est lancée dans l'Icsi cette même année. Je connaissais les médecins puisque ce sont eux qui se sont occupés de moi lors de ma deuxième hyperstimulation ; une équipe formidable, gentille, compétente et souriante !
Cette troisième tentative a été reportée plusieurs fois et le protocole a changé plusieurs fois aussi& Enfin un nouveau traitement en remplacement du Décapeptyl ; un traitement qui connaît très peu d.hyperstimulations et administré sur une quinzaine de jours seulement : le « Cétrotide ».
Promesse tenue : une stimulation parfaite sans désagrément !
Résultats : 12 follicules ; 6 micro-injectés ; 3 embryons ; 2 transférés.

Cette Icsi s'est déroulée à un moment délicat de notre vie de couple et s'est soldée par un autre échec, mais nous nous sommes relevés, plus fort que la stérilité. Nous avons cherché et retenu les points essentiels : pas d'hyperstimulation, délais d'attente plus courts, polyclinique à 5 minutes de chez nous, super équipe. Il nous faudrait seulement attendre la tentative T !
Une ombre s'est quand même glissée dans ce tableau si parfait ; un utérus rétroversé qui me vaut une séance de torture avec les pinces lors du transfert. En effet, j'ai appris que c'est assez négatif et que cela réduit nettement les chances d'implantation car en le pinçant, l'utérus laisse passé le cathéter mais se contracte et expulse les embryons en forme de défense.

J'ai pensé que l.ostéopathie pourrait, éventuellement me venir en aide en corrigeant la position utérine ; je sais aussi que mon médecin a pratiqué deux transferts dans les trompes. Que penser, que faire ?

J'ai décidé de laisser passer ces vacances d'été en profitant au maximum de ma famille, de la chaleur, du dépaysement& A moi l'Auvergne, les Pyrénées, Lourdes (si, si, moi qui ne crois pas aux miracles, je suis allée toucher la grotte et je n'ai pas pu ramener une seule bouteille d'eau, elles se sont toutes cassées les unes après les autres alors qu.elles étaient bien protégées !!!) et, et, et. Je n'ai toujours pas de règles depuis le 6 juillet.

POSITIF, oui, mon test de grossesse est positif, je suis enceinte de sept semaines&. INCROYABLE ! Le biologiste m'avait encore dit en juin que j'aurais une Icsi, qu.il ne fallait pas compter sur la fiv, même avec peu d'ovocytes !

Après la joie, vient l'angoisse de la fausse-couche ; c'est terrible, surtout quand le mal de ventre qui rappelle les règles se fait sentir, d'ailleurs depuis la date présumée, il ne m'a jamais lâché. Je ne peux profiter de ce nouveau bonheur avec cette hantise, c'est comme si la phase vérité après un transfert n'en finissait jamais !!!

Mise à part ma « prise de tête », j'espère que mon parcours redonnera espoir à toutes celles et à tous ceux qui le liront ; c'est quand on y pense plus que bébé fait signe. Cela fait un peu plus de 9 ans maintenant que j'en rêvais ! Si « ce miracle » nous est arrivé, il peut vous arriver.

Surtout, faites confiance à votre corps, il est capable de donner la vie mais l'esprit, l'obsession est notre pire ennemi.

Bon courage à tous, à toutes ; il ne faut pas oublier les hommes ;) !

Je vous embrasse fort et vous souhaite de tout coeur la réalisation de votre souhait le plus cher.


Janvier 2003

Comment exprimer la douleur que nous avons ressentie le 6 octobre 2001 lors de l'écho... ! Le malheur nous est tombé dessus, le coeur de notre bébé ne battait plus et ne battrait jamais plus, nous devions attendre que la nature libère notre "enfant" pour que nous le recueillions dans un flacon de formol pour des analyses, qui ont confirmé l'anomalie chromosomique; Que la vie peut être cruelle ! La mort dans l'âme, nous faisions notre deuil de l'enfant tant désiré, de ce rêve presque atteint... Nous avons encore traversé une période semée de chagrins mais toujours main dans la main...

Sylvain et moi étions "capables" de donner la vie et moi de la porter. Forts de ça, nous avons foncé et à nouveau ouvert les portes du centre de PMA dont le personnel était plus qu'optimiste.
Janvier 2002: Traitement laborieux, 13 follicules, 4 ovocytes microinjectées, 2 embryons transférés.
Février 2002: POSITIF !!!!! " Mon Dieu, merci mille fois de m'avoir rendu mon Rêve, ne me le prenez plus !"

9 mois de stress mais aussi d'un immense Bonheur +++++ , Notre Allan d'Amour est né le 9 Novembre 2002.

Merci Viviane, Merci Béatrice, Merci Nathalie pour tout le soutien que vous m'avez apporté, je vous garde précieusement dans mon coeur !

Courage "les filles", c'est quand on y croit le moins que le ciel est avec nous; croyez en vous !

Bisous à tout le monde.

Murielle


Septembre 2005

16 octobre 2003 : J'appelle le gynécologue pour donner un petit frère ou une petite sœur à mon Allan. La machine est repartie avec examens et tout le toutim, et enfin une ébauche de tentative apparait pour fin janvier, mais voilà que le moment venu, mes règles ne "viennent" pas.

19 janvier 2004 : Impatiente, les nerfs a vif, je fais faire une prise de sang et O Miracle "Vous etes enceinte Madame !"

La vie est belle, ne désèpérez-pas, jamais je ne me serais attendue à connaitre ce bonheur sans l'aide de la médecine et pourtant !!!!! ;)

Une petite Irina est née le 17 Septembre 2004, une sacrée coquine qui reprend le flambeau de son frère pour les bêtises.

Courage à vous toutes et tous, un jour nous sommes récompenses ! Bisous

Murielle.

Leur écrire

Tous les mots colorisés en orange ou mauve vous renvoient au dico.