La passerelle, Informations et Recueil de témoignages sur la stérilité

Lisa - (France - novembre 2001)

Je tiens sincèrement à vous remercier pour la création de ce site. On se rend compte que l'on n'est pas seul avec notre problème, et que parfois il y a pire que son propre cas. Heureusement, il y a de l'espoir, et je suis ravie de voir les petits nSuds signe de naissance.

Je m'appelle Lou, je viens d'avoir 27 ans et mon mari a 33 ans. Cela fait 5 ans et demi que nous sommes ensemble.

En avril 1999, mon mari et moi décidions d'avoir, un enfant. Au bout de 7 mois et (quelques cycles menstruels très perturbés,) et surtout d'échec, nous consultons mon gynéco début janvier. Après, un spermogramme, très négatif, puis un autre pour confirmation le sentence tombe. C'est l'azoospermie !!! (absence totale de spermatozoïdes)

Là, la galère commence, le Gynéco nous dit simplement, madame, monsieur, il faut vous orienter vers des centres qui traitent la stérilité. Sans nous préciser, ni le nom des patriciens, ni le nom des hôpitaux. Juste, avec le nom des 2 villes qui sont respectivement, chacune, à 100 Km de chez nous.

Avec cette nouvelle qui nous tombe dessus, on se retrouve complément anéanti et désemparé. Il n'y aucuns soutien, du médecin, il ne se préoccupe même pas des courriers à nous donner.

Et pour finir à nous de nous débrouiller appeler la secrétaire, la relancer, plusieurs fois, pour obtenir les courriers nécessaires afin de pouvoir, m'oriente vers ces centres. (Ainsi que les adresses car naturellement, nous ne les avions pas).

Une Fois les coordonnées en poches, nous prenons rendez-vous chez un gynéco dans une clinique spécialisée qui se trouve à plus de 100 Km de chez nous. (ou l'on attend près d'1 h 30) pour s'entendre dire, vous devez prendre rendez-vous chez mon confrère urologue (ce n'est pas de mon ressort.) pour envisager une solution. Décision prise, nous décidons que mon mari subisse une biopsie des testicules afin de trouver la cause de son problème pour espérer trouver quelques spermatozoïdes (tout n'était pas vain) qui puissent être féconds en vue d'un FIV (fécondation In Vitro).

Nous décidons avec l'urologue d'une intervention chirurgicale prévue le 10 juin 2000. (Je vous épargne l'épisode, du chirurgien qui oublie de prescrire la prise de sang HIV avant l'opération et qui nous dit "Vous auriez pu demander à ma secrétaire de vous prescrire l'ordonnance (comme si l'on devait savoir, les prescriptions à sa place. Du coup retour à la maison et intervention repoussée de 15 jours.)

Résultats 15 jours plus tard (tout en angoissant et sans personne à qui parler). Aucunes gamètes !!! A cet instants tous nos espoirs s'effondrent.

Finalement nous persistons et prenons rendez-vous dans un hôpital, qui lui est habilité à faire des inséminations avec donneurs.

Le premier rendez-vous est prit fin Août 2000. On nous informe alors, qu'il va falloir aller signer notre consentement devant le juge ou devant notaire, et voire une psychologue. (Cette fois encore le médecin oubli de nous donner des documents pour passer devant le juge).

Après avoir signé tous les papiers nécessaires pour être sur liste d'attente et avoir vu une psychologue avec qui on à enfin pu dialoguer. (nous sommes le 2 novembre 2000)

Fin novembre 2000 : 1er rendez vous avec la Psy.

Nous devons donc rencontrer la psy (que je remercie au passage pour son écoute et sa gentillesse). qui nous confirme ce délais. De 18 mois, elle ajoute que nous devrons la revoir au bout de 6 mois.

De Décembre à Juin 2001 : l'attente
On n'a patiemment attendu avec des hausses et des baisses de moral de l'angoisse, des questions, cela a été long et parfois très long !! Pendant ce temps j'ai contacté le C.E.C.O.S qui m'a dis aucune nouvelles il faut attendre !! En attendant j'ai quand même pris mes courbes de températures !! (On ne sait jamais au cas où).

Juin 2001 : Bonne nouvelle !!
J'appelle le C.E.C.O.S pour savoir s'il y a du nouveau dans notre dossier, et on me dis que oui qu'il qu'en début octobre il va falloir rappeler pour rencontrer un médecin qui va désormais me suivre !!! DÉNOUEMENT j'étais tellement heureuse que j'en ai pleuré de joie enfin une date à laquelle se raccroché !!!

16 Juillet 2001 : 2nd rendez-vous avec la Psy
Elle nous annonce une bonne et un mauvaise nouvelle la bonne c'est que le délais d'attente est revenu à 12 mois !! Super !!!! L'attente est réduite.

Heureusement j'avais pris mes courbes de températures !! Je les lui montre, et elle me dis je vais les montrer au médecin, il voudra sûrement vous donner un traitement. la seconde nouvelle, c'est que l'on devait rencontrer le gynécologue au bout de 6 mois d'attente environ, (mais que comme personne ne nous à prévenu, malgré mes appels au centres pour savoir ce qu'il en était de notre dossier !) Elle nous fixe un rendez-vous au 10 octobre (on n'est alors en juillet et cela fait 2 mois que l'on aurait dû rencontré le médecin. Si cela continue on va finir pas réellement attendre 18 mois !!!) La psy nous dit lundi je vois le médecin et je vous recontacte d'ici une semaine pour avoir un rendez-vous plus tôt !!

Le 23 Juillet 2001 : Aucune nouvelle, je rappelle la psy pour savoir ce qu'il en est et surtout si mon dossier ne traîne pas dans un coin en attente !! Le médecin est débordé impossible de le voir. Il à simplement dis qu'il voulait me rencontrer avant octobre au vu de mes courbes, maintenant on laisse passer les vacances.

Le 20 Août 2001 : Tout le monde est maintenant rentré de vacances, j'appelle le C.E.C.O.S, la psy me dis, ne vous inquiétez pas Le médecin dois vous envoyer un courrier et vous fixer un RV. Je rappelle Le C.E.C.O.S pour a nouveau décroché un rendez-vous et cette il n'y a pas de place avant le 22 Octobre, j'appelle à nouveau la Psy en lui expliquant le problème, et elle m'a casée un rendez-vous le 29 août en me disant Le médecin rentre de congés le 20 je le verrai, et ce rendez-vous ne lui convient pas il vous le dira.

Le 25 Août 2001 : J'ai reçu une enveloppe avec 4 ordonnances pour prise de sang, plus ma demande de prise en charge à 100% et ma demande d'entente préalable à envoyer à la Sécu !!

Le 29 Août 2001 : La rencontre avec le gynéco c'est très bien passée !! Depuis j'y retourne régulièrement pour des examens et avoir de nouveaux traitement.

Prochaine étape samedi 27 octobre 2001 pour la signature avant les IAD.

Début des IAD si tout se passe bien début décembre prochain !!

Tout ceci pour dire que oui c'est une sacrée aventure dont on se serait bien passée !! Mais comme la nature ne nous a pas laissée le choix, on n'accepte la situation et on fini par s'en sortir. C'est long, mais à côté du résultat, tout ceci n'est rien !! Alors Parents qui êtes dans ce cas, courage, patiente et espoir, il y a une solution au bout !!!!

Je vous tiens au courant pour la suite des événements !!

Merci d'avoir été au bout de ce long témoignage.

Lisa


Février 2003

Bonjour,

Aujourd'hui 2 ans plus tard, presque jour pour jour. Notré bébé est né, c'est une adorable petite fille, elle s'appelle Lou.

Preuve qu'avec de la patience, tout arrive à qui sait attendre. Bon courage à tout ceux qui attendent encore !!!!

Lisa


Pour des raisons personnelles, Lisa ne souhaite pas la publication de son adresse e-mail.

Tous les mots colorisés en orange ou mauve vous renvoient au dico.