La passerelle, Informations et Recueil de témoignages sur la stérilité

Isabelle & Fabrice - (France - février 2002)

Bonjour je m'appelle Isabelle et mon mari Fabrice. Je suis la soeur de Sophie qui a témoigné sur votre site au mois d'octobre 2001, en effet, elle et mon beau-frère on tenté une F.IV. I.S.C.I en mai 2001, qui s'est révélée positive, elle accouché il y a 15 jours d'une petite Emma de 4 kilos !!

Nous témoignons car nous avons besoin de nous confier et de partager notre parcours avec d'autres couples. Nous vivons toutes et tous des parcours difficiles, compliqués et différents, mais c'est pour avoir au bout une récompense qui dépasse nos espérances : un enfant.

Cela fait bientôt 4 ans que nous sommes mariés et 6 ans de vie commune. Depuis bientôt 3 ans nous essayons d'avoir un enfant en vain. Nous avons consulté notre médecin traitant qui nous a dirigé ver le centre d A.M.P. de notre région. Le premier rendez-vous a eu lieu en novembre 2000, en nous rassurant qu'à première vu tout était normal. J'ai passé une échographie qui s'est révélée tout à fait normal à part que mon utérus est rétroversé. Puis j'ai passé un test de hünner et là tout s'écroule, on nous annonce que mon mari a une asthénospermie sévère suivi d'une oligospermie ! En résumé, les spermatozoïdes sont lents, peu nombreux : nous avons 15 % de chances d'avoir un enfant naturellement. Il a passé plusieurs spermogrammes qui ont confirmé le résultat. Puis on a demandé à mon mari de passé une échographie annale pour savoir d'où vient le problème, et là à notre grande stupéfaction, l'échographie révèle une malformation congénitale, un rein derrière, un rein devant, un testicule sans canal déférent et l'autre normal. On nous annonce par la suite que cette malformation est peut-être dû au gène de la mucovicidose ! Notre moral est devenu de plus en plus bas et notre couple vacillait...Pendant 2 mois et demie nous avons attendu les résultats de l'analyse du gène de la mucovicidose qui s'est révélé négatif ! Ouf ! quel soulagement !

Entre temps j'ai passé une hystéroscopie qui s'est mal passée, j'ai terriblement souffert, on vous dit que ce n'est pas douloureux mais pour certaines personnes ça l'ai ! Puis mon mari et moi-même avons passé le test de l'hépatite C, pour moi c'est négatif, mais pour mari c'est positif ! Alors là c'est la catastrophe ! Je téléphone d'urgence au centre en leur expliquant le problème, et nous avons eu un rendez-vous 3 jours après. On nous a reçu très chaleureusement pendant une heure et demie en nous expliquant que c'était sûrement une erreur et de tout façon mon mari devait repasser un deuxième test, qui s'est révélé 15 jours plus tard négatif, cela s'expliquait par une fabrication d'anticorps qui ressemblait au virus.

Toutes ces étapes ont été très dures et très fatiguantes, nous le souhaitons à personne. Nous sommes arrivé au mois d'août 2001, nous avons rendez-vous pour savoir quelle méthode médicalement assistée allons nous faire : Fécondation in Vitro I.C.S.I.

J'ai commencé mon premier traitement (décapeptyl + Puregon) en octobre dernier, le traitement comme tout traitement était lourd, puis en passant ma dernière écho, le gynécologue me dit que je suis en train de faire une hyperstimulation, et qu'il faut absolument arrêter le traitement car cela pouvait être dangereux (du liquide était déjà dans mon utérus), en effet j'avais fabriqué 27 ovocytes et ils étaient bien trop mûrs par rapport au résultat sanguin d'oestradiol. J'étais effondrée, je n'étais même pas arrivée à la ponction, on ma annoncé que j'étais top féconde et je réagissais trop bien au traitement que l'on m'avait donné !

Puis en janvier dernier nous avons recommencé, tout c'est bien passé, j'avais fabriqué 16 ovocytes, à part que je refaisais une hyperstimulation ! Sur les 16, les spermatozoïdes de mon mari en ont fécondé 9, sur les 9, le jour du replacement, il en restait toujours 9, on était très confiant. Ils en ont implanté deux, je suis restée deux heures allongée puis nous sommes reparti toujours confiant. Pendant les 15 jours d'attente j'étais sous anticoagulants à cause de mon hyperstimulation. Mais le résultat était négatif à notre plus grand regret... De plus les 7 autres embryons n'ont pas été congelés. Cela a été une grande déception comme vous pouvez l'imaginer mais nous en sommes encore plus fort !

Nous allons bientôt être suivi par un psychologue pour nous aidé à tenter la prochaine F.I.V. I.S.C.I qui ai prévu pour le mois de mai. Nous espérons que ça marchera.

Nous pensons à vous tous qui commençaient ces étapes et à tous ceux qui sont comme nous dans l'attente... Bonne chance à vous et bon courage, soyez confiant, et soutenez-vous, c'est tout cela qui fait notre volonté et notre courage !

A bientôt...

Isabelle et Fabrice


Février 2003

Bonjour je m'appelle Isabelle et mon mari Fabrice, nous avons témoigné il y a tout juste un an sur nos difficultés d'avoir un enfant.

Nous sommes heureux de vous annoncer que nous attendons une petite fille pour le 28 février 2003.

Nous devions être suivi par un psychologue mais nous ne l'avons pas fait, nous avons préféré voir un radiesthésiste qui nous a beaucoup aidé. Savoir si c'est grâce à lui que ça a marché, là c'est tout un mystère ! Mais qui ne tente rien n'a rien !

La troisième tentative de F.I.V. I.S.C.I a bien marché, malgré nos angoisses et nos peurs de revivre un troisième échec. Deux embryons m'ont été implanté le 29 mai 2002, et quel bonheur lorsque nous avons vu 5 semaines après que deux petits coeurs battaient ! On pleurait de joie devant l'écran ! Malheureusement à l'echographie de la 7 ème semaine l'un des deux embryons n'avait pas survécu.

Je commence aujourd'hui mon neuvième de grossesse avec hâte ! Elle se porte bien et grandit bien.

J'ai eu la chance d'avoir eu une grossesse sans problème, espérons que l'accouchement se passe pour le mieux !! Ca c'est une autre histoire !!

Nous espérons vous redonner espoir dans vos démarches et dans votre parcour, et si vous avez besoin d'en parler surtout n'hésitez pas à nous écrire nous vous répondrons avec plaisir. Car je sais que des couples ayant vécu ce parcours oublient vite par où ils sont passés. Nous, nous n'avons pas oublié et nous oublierons jamais car grâce à la recherche et à la science nous allons donner la vie.

Courage, il faut y croire, et bonne chance...

A bientôt,

Isabelle et Fabrice


Novembre 2003


Leur écrire

Tous les mots colorisés en orange ou mauve vous renvoient au dico.