La passerelle, Informations et Recueil de témoignages sur la stérilité

Stéphanie & Frédéric - (France - avril 1999)

Voilà, je m'appelle Stéphanie, j'ai 24 ans assistante de direction dans un établissement scolaire et suis mariée à Frédéric 30 ans, professeur d'éducation physique. Après avoir pris la pilule pendant 3 années, nous avons décider de mettre en route une grossesse. Notre passion commune pour les enfants est très grande et nous pensions qu'au bout de quelques mois je pourrais être enceinte... Le temps a passé et au bout d'une année d'essais je suis allée consulter un gynécologue spécialiste de l'infertilité dans un grand centre hospitalier de ma région. Là, stupéfaction ! Le médecin m'annonce que je suis très jeune, qu'il n'y a aucune raison de vouloir précipiter les choses et qu'il faut que je patiente encore 6 à 12 mois avant de revenir le voir. Donc, nous n'avions plus qu'a attendre calmement que les mois s'écoulent... A chaque cycle j'avais l'impression d'être enceinte, d'avoir des nausées, j'ai été jusqu'à acheter 5 tests de grossesse...

Ce n'est ainsi qu'au bout de deux ans de tentatives infructueuses que nous avons repris RDV à la clinique et enfin mon gynéco a daigné entreprendre des examens complets (spermogramme, courbe de température, bilan hormonal, test de Huhner). Bilan : Ma glaire cervicale développe des anticorps anti-spermatozoîdes, score : 5/12
Lorsque les résultats me sont parvenus à mon domicile, j'ai ressenti un très grand choc, je ne savais plus quoi penser, il y a - t - il une solution ? quel va être le traitement ? Est-ce congénital ? Pourrais - je un jour avoir un enfant ? La semaine suivante j'ai pu rencontrer mon spécialiste qui m'a demandé de prendre une pilule très fortement dosée et de refaire un nouveau test de Huhner pour constater si le score s'améliorait ou pas. Et nous voilà partis pour 30 jours de stress... Quand enfin nous avons appris que le score était maintenant de 8/12 il y avait assurément une solution intermédiaire avant d'avoir recours à la FIV, confiante je suis retourner chez mon gynéco qui m'a demandé de subir une coelioscopie, histoire d'être sûr que je ne multipliais pas les anomalies... J'étais complètement terrorisée à l'idée d'avoir une anesthésie générale mais surtout de songer qu'il puisse découvrir un problème "mécanique". Avant la fatidique intervention j'ai perdu 3 kilos , me réveillait constamment la nuit et penser de plus en plus que jamais je ne pourrais sentir un petit être bougeait en moi. Pour que mon médecin me demande d'effectuer cette intervention, j'étais persuadé qu'il devait avoir un doute quelque part ...

Mais heureusement l'opération s'est déroulée au mieux (je tiens à prévenir que le gaz carbonique que l'on insuffle dans la paroi abdominale donne des douleurs épouvantables au niveau de la cage thoracique et des épaules car il touche le nerf phrénique). Je suis ainsi restée 3 jours complètement couchée à attendre de ne plus souffrir... Dur, dur !
Enfin le verdict est tombé : je n'ai aucune malformation, ni obstruction ni infection, tout est parfait de l'intérieur m'a-t-il dit! Complètement rassurés Frédéric et moi même redoublons d'espoir. Je suis actuellement un traitement de stimulation hormonale qui consiste à prendre deux comprimés de Clomid pendant 6 jours suivi de comprimés d'Oromone pendant 7 jours et enfin deux comprimés de Duphaston pendant 10 jours. Le 11ème jour de mon cycle j'ai du faire une échographie de monitorage (qui permet de mesurer le développement folliculaire) je dois en refaire une dans deux jours et enfin une dernière dans cinq jours. Mon gynéco m'a prévenu que si les follicules se multipliaient en trop grand nombre nous devrions avoir des rapports protégés impérativement afin d'éviter de mettre au monde des quintuplés...

Alors aujourd'hui j'attends ma prochaine consultation avec grande hâte, je continue de rêver de plus en plus à mon bébé qui j'espère ne tardera pas trop à arriver. J'aimerais beaucoup connaître des personnes qui ont suivi ou suivent le traitement médical qui m'a été prescrit. A très bientôt .

Stéphanie


Octobre 2001

Stéphanie & Frédéric attendent un heureux evenement pour mai 2002. Une grossesse survenue sans assistance médicale.


Juin 2002

BEVERLY est née le 21 mai à 12h40. Elle pèse 3kg130 et se porte comme un charme, ainsi que sa maman.


Leur écrire

Tous les mots colorisés en orange ou mauve vous renvoient au dico.