La passerelle, Informations et Recueil de témoignages sur la stérilité

Info +

La fausse-couche > ou l'espoir déçu

La fausse-couche du premier trimestre de la grossesse est une réalité qui touche beaucoup plus de femmes que l'on ne croit. A cause d'un léger retard de règles, une grossesse précoce peut passer totalement inaperçue.
Que la femme soit fertile ou pas, la fausse-couche d'avant le 3ème trimestre ou avortement spontané, est dans la plupart des cas, due à une expulsion naturelle de l'embryon. La nature évacue un embryon anormal et dont le développement pourrait avoir des conséquence néfastes. On ne peut prévenir la fausse-couche précoce et l'on doit s'intéresser aux causes qui sont diverses.

Dans la majorité des cas, des anomalies chromosomiques provoquent l'avortement spontané.
D'autres causes comme des anomalies utérines, des infections gynécologiques, des dérèglements hormonaux peuvent induire la fausse-couche.

La fausse-couche représente la plupart du temps, un accident de parcours et les femmes qui en sont victimes, mènent d'autres grossesse à terme, sans difficulté.
Lorsque le phénomène se reproduit (2 à 3 fois), on soumet la femme à des examens afin de déterminer les causes.

Evénement douloureux, il se traduit par des saignements, des contractions utérines et le rejet de l'embryon. On prescrira à la femme des anti-douleur et du repos.
Il se peut parfois que l'avortement spontané soit incomplet et par une échographie vaginale, on contrôlera. Si tel est le cas, la femme subira un curetage pour nettoyer la paroi utérine, pour une future grossesse.

Les délais pour une nouvelle grossesse sont de deux à trois cycles, le temps de se remettre moralement et surtout pour permettre au corps de retrouver sa plénitude.

Les fausse-couche du premier trimestre sont plus fréquentes que celles survenant après la 14 ème semaine de grossesse. A partir du 6 ème mois, on parle d'accouchement spontané et il est possible de déclarer, la survenue d'un enfant né sans vie, à l'Etat Civil.

Lorsque l'avortement spontané survient, c'est un choc physique et moral pour le couple. Fertile ou pas, la femme qui désire une grossesse, voit son souhait et surtout son plan de vie avec un enfant, complètement remis en question.
Il est tout à possible de se faire aider pour accomplir ce deuil et surtout pour retrouver paix et harmonie. Un accompagnement qui permettra à la femme de retrouver confiance en elle et surtout de croire à nouveau en ses possibilités de procréer.

Info +

Un dossier très intéressant sur la fausse-couche. Ecrit par le docteur Albert Ohayon, gynécologue-obstétricien et administrateur du site, Femiweb.

Nota

Dossier crée par Viviane, pour La passerelle.

Les informations contenues dans cette rubrique sont données à titre indicatif.
Il est conseillé de consulter un médecin pour de plus amples informations.
Merci de votre compréhension