La passerelle, Informations et Recueil de témoignages sur la stérilité

Virginie & Elian - (France - septembre 2000)

Bonjour,

Elian et moi sommes mariés depuis 2 ans. Nous nous sommes connus à la fac il y a bientôt 7 ans. Après le mariage, nous décidons de mettre le bébé en route. Facile qu'ils disaient... Toujours est-il, j'arrête la pilule que je n'ai prise que 3 ans de toute ma vie en novembre 1998. En juillet 1999 je parle à ma gynéco de l'époque que le bébé tarde à venir. Normal, il faut des fois une année.. Mais bon on va quand même faire un test de Huhner... Résultat : pas bon. Bon on va en faire un deuxième. Résultat : toujours pas bon. Tiens donc... Mon mari fait le spermogramme qu'elle lui demande. Résultat : pas beaucoup de sperme, pas très mobile et 80% de forme atypique. Bon revenez dans 6 mois. En septembre 1999 je suis déprimée. J'entame un régime parce que depuis le mariage j'ai pris 25 kilos (je suis boulimique). J'en parle au médecin qui me suis et il me répond comment ça Test de Huner négatif et mauvais spermogramme. Je vais vous donner l'adresse d'un confrère qui est très bien pour preuve c'est le gynéco de mes filles. Va pour celui-là.

Septembre 1999
Ce nouveau gynéco est très bien et très cher aussi. 500 F la consultation. Bon on continue. Tous les examens habituels sont faits. Nouveau spermogramme, tout est presque pareil sauf que cette fois on a 50 % de forme atypique Les tests sanguins sont normaux, la courbe de température montre un plateau trop court de 2 jours mais une ovulation normale. L'hystérographie normale.

Février à Mai 2000
4 inséminations suivent avec stimulation ovarienne avec CLOMID puis PUREGON et UTROGESTAN. Quatre échecs. Le médecin dit que compte tenu de nos problèmes les inséminations auraient du marcher. Donc on enchaîne sur la coelioscopie. Tout est normal sauf deux points d'endométriose qui ne sont pas à l'origine des problèmes.

Juillet 2000
Première FIV. Nouveau traitement, beaucoup plus lourd et nouvel échec.

Le problème qui se pose maintenant. Doit-on continuer à voir ce médecin ou pas ? Consultation 500 F, échographie 450 F, insémination ou FIV 750 F, plus les divers dépassements d'honoraires. On ne roule pas sur l'or. Seulement en contactant des hôpitaux spécialisés dans la stérilité, je me rend compte que les délais semblent plus longs. Au moins avec lui on n'attends pas et je pense qu'une 2ème FIV sera possible d'ici la fin de l'année.

Nous venons de faire une demande d'agrément au cas où.

Chaque mois j'espère, chaque mois je désespère. Ma soeur de 21 ans a un petit garçon de 8 mois. Ma meilleure amie vient de vivre un miracle après deux ans d'essais infructueux, deux jumeaux. ET MOI ? ET NOUS ? C'est pour quand.

Virginie et Elian.


Septembre 2001

Voilà un an que je vous adressais mon premier témoignage. Depuis les choses n'ont guère évolué puisque la famille ne s'est pas agrandie.

Après juillet 2000, nous avons une nouvelle tentative en octobre. A ce moment, aucune réaction au traitement, j'ai du l'interrompre. Comme j'avais changé de médecin, j'ai eu peur, je suis retourné voir l'ancien. Il m'a fait faire des analyses qui ont montré que mes ovaires étaient fatigués. LH haute et Inhibine basse. En janvier re-prise de sang, là ça va mieux. On fait une ICSI en février. 5 ovules, 3 micro-injectables, 1 qui s'est développé trop vite. 2 qui ont du retard. Rien ne sera réimplanté. Le médecin me rappelle le soir pour me dire que cela confirme mes analyses et les résultats de mon traitement. Pendant celui-ci il n'a jamais fait de remarques, jamais dit que cela n'allait pas. Mais il a encaissé les chèques, il m'a opéré pour me faire vivre un nouvel échec et me demander ses dépassements d'honoraires. J'ai donné de mauvais ovules parce que maintenant je n'ai presque plus de réserve ovarienne. QUOI ??? Comment cela a-t-il pu arriver en 6 mois ? Parce qu'en juillet tout était possible et tout allait bien. Réponse : Oh ben ça arrive, il n'y pas d'explications. Il me dit que l'on va passer en commission au laboratoire et qu'ils vont décider. Il me dit que soit je vais prendre une hormone de croissance pour essayer de stimuler la production d'ovules ou alors qu'il faut passer par une donneuse. Voilà... C'est tout. On s'est pris ça dans la figure en février et je ne m'en remets toujours pas.

Alors on a pris une décision. On a demandé un second avis. En octobre nous changeons de médecin. Le nouveau a l'air d'être très chaleureux, très disponible et il nous prend en charge. Notre problème ne semble pas le gener et surtout ne pas lui poser de problème. J'ai refait des analyses cet été. En juillet, elles étaient bonnes, en août non. J'ai refait une prise de sang il y a quelque jours j'attends avec impatience les résultats pour voir s'ils confirment le problème ou si ça va mieux.

Ce que je peux dire, c'est que je suis allée en cabinet privé pour mettre plus de chance de mon côté. Ca nous a couté une fortune et rien rapporté. Si ce n'est que depuis je ne suis plus la même et que je le serais certainement plus jamais.

Pour ne pas perdre espoir, nous avons lancer notre procédure d'adoption. Nous sommes enregistrés depuis mai. Nos premiers RDV commencent fin septembre. Par ce biais, j'entrevois le bout du tunnel avec au bout peut-être celui ou celle que nous attendons depuis bientôt 3 ans.

Virginie


Juin 2003

Nous revoilà après de longs mois de silence.

Après l'échec de notre tentative (ICSI) de Février 2001, j'ai arrêté tous les traitements. Je n'étais plus que l'ombre de moi-même. Trente kilos en plus, sur la voie de la dépression, j'ai décidé de faire un break. Il faut dire que de toutes manières, je n'avais plus le choix, mon corps disait stop. J'enchainais hématome sur hématome, dès que j'avais une injection, je n'étais plus capable d'aller voir un médecin sans voir en lui un escroc, enfin bref, la parano s'installait.

Depuis, nous avons changé de spécialiste. Le nouveau est dans un hôpital. Il est très à l'écoute et nous suis maintenant depuis Juin 2001.

Nous avons fait un break assez long. Pour moi, en tout cas. La dernière tentative date de Novembre 2002. Il s'avère que j'ai finalement une insuffisance ovarienne. Je ne réponds plus au traitement. Nous ferons une tentative en Septembre en cycle spontané. J'espère que cela marchera parce que c'est notre dernière tentative au niveau des mes ovules. En juillet, nous avons RDV pour ouvrir un dossier pour un don d'ovules. Là aussi, j'espère que nous aurons plus de chances.

Nous avons eu notre agrément en Juillet 2002 pour un enfant de moins de 1 an, le plus petit possible. Nous sommes dans l'attente d'une pupille de l'état. Là aussi, l'attente. Je crois qu'on est plus à ça prêt. Bientôt cinq ans qu'on attend d'être parents.

Maintenant, je vais mieux. Je suis libérée de ma maternité. Ma belle-soeur (la soeur d'Elyan) nous a donné une Nicèe adorable. Elle a 1 an maintenant. On vit un peu notre parentalité à travers ses premiers pas, ses premiers sourires. Toujours est-il nous attendons avec impatience, soit l'appel de l'assistante sociale qui nous apprendra une bonne nouvelle, soit la chance d'un cycle qui aura marché... ou un don d'ovules. A ce propos, ma belle-soeur va nous aider dans notre démarche en donnant ses ovules pour une autre femme. Je ne la remercierai jamais assez de ce qu'elle m'offre par ce biais.

Voilà. J'espère que pour vous tout va bien. Que vous garder bon moral. A Bientôt et merci d'être toujours là au rendez-vous.

Virginie


Février 2005

Bonjour,

Quatre ans après notre premier témoignage, je vous apporte enfin une bonne nouvelle.

Une petite EVA est venue agrandir la famille le 23 juillet 2004. Elle est née des suites d'une FIV en cycle spontané.
La grossesse s'est très bien passée, j'ai juste fait un léger diabète gestationel à partir du 5ème mois et de l'hypertension les quinze derniers jours. L'accouchement s'est assez mal passé. Oedème du col, souffrance foetale, césarienne d'urgence, hémorragie de la délivrance, je ne reviendrais pas dessus, ce n'est pas l'important. Maintenant Eva va bien et moi aussi. Six mois après sa naissance, je ne réalise toujours pas le bonheur qui nous a été enfin offert. 4 inséminations, 1 FIV avec réimplatation de 2 embryons, 1 ICSI sans réimplantation, 2 stimulations interrompues pour non réponse ovarienne... le miracle est enfin arrivé.... Je ne sais quoi vous dire.... si ce n'est que finalementil ne faut jamais deséspérer. Je n'y croyais plus. Je n'y pensais plus. Et voilà elle est arrivée.

Je vous souhaite sincèrement à tous de vivre ou pouvoir vivre la même chose que nous.

Bonne chance.

Virginie


Leur écrire

Tous les mots colorisés en orange ou mauve vous renvoient au dico.