La passerelle, Informations et Recueil de témoignages sur la stérilité

Delphine & Richard - (France - janvier 2004)

Bonjour,

Nous venons de découvrir ce site et nous avons envi de partager notre situation car d’un seul coup nous ne nous sentons plus seul.

Richard a un rein en moins depuis l’âge de 6 mois avec plusieurs opérations qui ont été difficiles. Pour ma part, en 1998 j’ai eu un grave accident où j’ai miraculeusement retrouvé l’usage de mes jambes mais avec des séquelles. Du coup les neurochirurgiens me conseillent de ne pas trop attendre pour envisager un enfant si je le souhaite. Grossesse gémellaire interdite. Ca n’est pas quand je retournerais définitivement en corset que je pourrais envisager une grossesse.

Du coup, en mars 2003, nous décidons de déménager pour plus grand afin de penser à agrandir notre famille. Richard et moi adorons les enfants et ces nouveaux projets nous font rêver. L’état de santé de Richard n’étant pas des plus classique, notre médecin traitant prescrit un spermogramme à Richard afin de le réconforter et de lui montrer que ses problèmes rénaux n’ont pas d’influence sur son désir de procréer malgré la difficulté des interventions chirurgicales. Je vais tranquillement et sereinement chercher ses résultats au Laboratoire et là, tout s’écroule : AZOOSPERMIE. Nous ne pouvons y croire, nous sommes démontés. Nous refaisons donc 3 prélèvements différents : AZOOSPERMIE. Nous consultons un urologue qui nous dirige finalement sur un plus grand hôpital.

Nous voyons donc un professeur qui me prescrit une hystérosalpingographie, des bilans. Ceux-ci sont normaux et nous dirige vers un autre professeur qui est andrologue.
Il prescrit des spermogrammes, bilans, caryotypes, échographies …. Les délais sont d’au minimum 3 mois entre chaque rendez vous … Nous attendons le 9 janvier 2004 pour enfin avoir son diagnostic.

Nous savons bien que nous allons avoir recours au don, mais nous devons attendre son feu vert. Il nous a certifié qu’il ne fallait pas se faire d’illusion quand au résultats de Richard mais qu’il avait besoin de réfléchir. Alors nous attendons mais c’est très long.

La situation est extrêmement dure à gérer. Nos copains attendent des enfants,  mes deux cousines aussi. Et pour nous rien.

De plus je suis secrétaire médicale et depuis le mois de septembre je travaille en service de maternité d’un hôpital. Il faut gérer les femmes enceintes, les interruptions de grossesse, les accouchements sous X, les morts fœtales ….. Je pleure beaucoup à la maison pour essayer d’évacuer. Mais c’est très dur.

Nous avons voulu ouvrir un dossier d’adoption mais je n’ai pas 28 ans et nous ne sommes pas marié. Nous avons voulu nous inscrire au CECOS pour le Don de sperme, mais ils ne veulent pas nous recevoir avant le feu vert du professeur. Nous avons le sentiment que les portes sont fermées et nous aimerions qu’elles puissent s’ouvrir enfin. Le temps est long et dur à gérer.

Merci pour vos différents témoignages qui nous permettent de ne plus nous sentir seuls. Merci aussi à Carine et Jérôme dans qui nous nous sommes un peu retrouvé.

Delphine 25 ans, Richard 28 ans.


Février 2004

Bonjour,

Nous venons mettre à jour notre témoignage, car depuis début Janvier, l’eau a un peu coulé sous les ponts et les choses avancent.

Suite à notre rendez vous avec le Professeur le 9 Janvier 2004, nous avons eu le diagnostic définitif de Richard. La stérilité de Richard a clairement été prononcée et confirmée et elle est irréversible. Apparemment il ne fabriquerait pas de spermatozoïdes. Cependant le caryotype est normal et il nous a confirmé que cette stérilité était uniquement liée aux deux opérations des reins que Richard avait subis pendant son enfance. ICSI impossible d’après l’équipe médicale de l’hôpital ! Opération inutile également. C’est tout de même bien difficile à digérer. Mais au moins les choses sont claires et nous ne tournons pas autour du pot. De plus ils ont découvert que Richard avait un déficit hormonal conséquent et qu’il fallait le traiter dès maintenant et ce à vie sinon il risquait de grosses complications osseuses et musculaires. Un souci de plus !

Mais nous nous disons qu’on a de la chance de s’en être aperçu et qu’il y a des traitements. Alors Richard commence sans tarder son traitement, pas sans complications !!! Il fait des oedèmes avec ce type de comprimés, il faut tout STOPPER ! Nous avons la possibilité des injections mais ce sera pire d’après le professeur. Alors il ne reste qu’une seule solution : un gel hormonal qui n’est pas remboursé et qui nous coûte 77 euros par mois et ce à vie ! Mais ce n’est pas grave, nous avons trouvé ce qui lui convient.

Le 23 février, nous nous rendons donc au CECOS pour faire notre dossier et rencontrer la Psychologue. Ca y est !! Nous sommes inscrits !!! Un grand pas de franchi pour nous, une sacrée étape ! Nous nous sentons tout bizarres mais sommes heureux que les choses avancent et qu’on nous donne notre chance.

Le 8 Mars nous rencontrerons le médecin du CECOS qui nous donnera les consignes à suivre. Dans 6 mois à partir du 23 février, nous tenterons nos premières inséminations. Nous avons conscience que les délais sont relativement cours et nous nous sentons en sécurité avec l’équipe médicale qui nous prend en charge. On y croit vraiment très fort et on est confiant même si on sait que çà prendra du temps. De plus je n’ai que 25 ans ½ et je suis en plein pic de fertilité, on se dit que s’est un atout en notre faveur. Je suis en arrêt de travail depuis 5 semaines car le coup a été dur à encaisser malgré tout. Mais j’ai pris le temps de vider mon corps de ses tensions et de vider ma tête aussi. Alors nous attendons nos premières inséminations avec impatience et essayons d’y croire de tout notre cœur.

Merci à tous ceux qui nous envois des messages de soutien, à tout ceux qui nous lisent.

Merci infiniment à vous Viviane et Vincent pour votre courage et votre persévérance à continuer ce site. Vous ne pouvez pas vous imaginer le bonheur et le réconfort que vous apportez aux couples infertiles.

Courage à vous.

Je vous souhaite à tous beaucoup de courage et de bébés !!!!

Vos témoignages sont les bienvenus, alors n’hésitez pas.
Nous vous donnerons des nouvelles.

Delphine et Richard.


Novembre 2005

Bonjour,

Je viens après un long silence vous redonner un peu des nouvelles. Démarches de PMA depuis mars 2003.

En 2005 nous avons donc effectué 6 Inséminations avec sperme de donneurs et donc 6 échecs. Je viens de me faire opérer : hystéroscopie, coelioscopie et épreuve au bleu sous anesthésie générale. Les examens jusqu’à présents effectués sur moi étaient tous parfaits et finalement en allant chercher un peu plus loin on m’a découvert une endométriose avec adhérences sur l’intestin, la vessie, le rectum, nodule à l’ovaire gauche et muqueuse d’endométriose un peu partout. L’opération a finalement durée presque deux heures. Je suis bien fatiguée mais finalement je n’y suis pas allée pour rien. J’attends un entretien téléphonique avec le professeur qui nous suit pour savoir ce qu’on envisage pour la suite. Soit reprise de 3 ou 4 inséminations soit passage aux FIV. Si passage aux FIV le CECOS ne nous attribuera que 4 dons pour FIV à réaliser en moins de 3 ans.

Mais on ne désespère pas de pouvoir un jour réaliser notre plus grand rêve d’être papa et maman. On continue à y croire même si parfois on a l’impression de ne plus avoir de force. La roue tournera forcément un jour et notre persévérance finira peut être par payer.

A suivre...

Bon courage à tous ! Merci à vous, Viviane et Vincent pour le temps que vous passez à continuer ce site.

Gros bisous

Delphine et Richard

2010

Bonjour,

Nous revenons enfin donner de nos nouvelles.

Après 7 années de combat :
- 3 ans 1/2 de PMA (6 IAD et 2 FIV qui ont toutes échouées), nous avions entamé des démarches pour pouvoir - adopter un bébé pupille de l'état soit 3 ans 1/2 d'attente après la PMA,

La vie nous a fait le plus beau des cadeaux : nous sommes les heureux parents depuis le 20/01/2010 d'un petit Clément né le 26/10/2009. Notre combat s'est terminé après 7 années d'attente, de patience et de persévérance.

Courage à vous tous qui attendez encore, ca en vaut tellement la peine.

Delphine et Richard


Leur écrire

Pour les termes médicaux, nous vous invitons à consulter le lexique.