La passerelle, Informations et Recueil de témoignages sur la stérilité

Carol & Christophe - (France - octobre 2003)

J'ai découvert votre site par hasard ce matin et tout ces témoignages m'ont fait un peu du bien. Je m'appelle Carol, j'ai 25 ans et mon mari Christophe, 29 ans. Nous nous sommes mariés en juillet 2000 et j'ai arrêté ma pilule en avril 2000. Et là commence le parcours du combattant.

J'ai donc arrêté la pilule en avril 2000 et nous avons commencé les examens en février 2001. J'ai d'abord débuté par les courbes de température, les prises de sang et le test post-coital. Comme j'ai des cycles longs et irréguliers, j'ai fait 2 tests post-coital et là le gynécologue ne trouve pas de spermatozoïdes. Mon mari fait donc son premier spermogramme, résultat 0,00 spermatozoïdes, 3 mois plus tard il refait un spermogramme et le résultat est le même. Notre gynécologue nous envoie donc vers un spécialiste.

En septembre 2001, mon mari passe une échographie des testicules et des voies spermatiques (c'est très désagréable), de là, le médecin décide de lui faire une biopsie testiculaire (décembre 2001). Apres l'opération, le médecin nous annonce que mon mari à une azoospermie et que notre seul recours sont les inséminations avec donneur ou l'adoption.

Apres en avoir bien discuté, nous avons décidé de choisir le long chemin des IAD (insémination avec donneur). Début 2002 nous prenons contact avec le CECOS et là commence les RDV et toute une série d'examens: courbes de températures (encore), prise de sang... Puis il faut se rendre au tribunal, prendre RDV avec la psychologue du CECOS et prendre les caractéristiques de mon mari. Fin août 2002 je passe mon hystérosalpingographie (tout va bien chez moi) et en septembre2002 on m'a fait les examens pour voir si ma glaire était bonne et "ouf !" tout allait bien.

En octobre 2002 démarre les inséminations, j'étais très heureuse après 2 ans et demi d'attente et beaucoup d'épreuves avec des hauts des bas pour le moral. J'ai donc fait 6 inséminations sans traitement et aucune n'a marchée. C'était très dur car dans mon entourage toutes mes copines ont eu leur bébé. J'ai été la première à avoir arrêté la pilule et je serais la dernière à avoir un bébé (si un jour j'en ai un). Apres ces 6 échecs, j'ai eu une coelioscopie en septembre 2003, résultat tout va bien chez moi. Cela fait donc 1 mois que j'ai eus ma coelioscopie et normalement à mon prochain cycle on reprend les IAD mais cette fois avec un traitement.

En ce moment le moral est au plus bas car 2 de mes collègues de travail sont enceintes. C'est très dur de les voir tout les jours, elles font attention de ne pas en parler devant moi, mais c'est très dur. Je me pose beaucoup de question, ça fait 3 ans et demi que mon mari et moi on attend ce merveilleux bébé. Heureusement j'ai un mari formidable qui me soutient énormément. Toutes ces épreuves ont renforcé notre amour.

J'aimerais avoir des témoignages de personne qui sont passés par le même chemin que nous (par les IAD).
Je vous remercie pour ce merveilleux site qui nous rappelle qu'on n'est pas les seul au monde à avoir des problèmes.

Carol et Christophe


Décembre 2004

Je voulais vous annoncer qu'aprés 7 iad négatives, la 8ème iad à été positive. J'attend un petit garçon pour début février. Comme quoi il faut garder espoir et je souhaite tout le bonheur du monde aux autres couples

Gros bisous

Carol et christophe


Janvier 2006

Mon fils, Titouan, est né le 02 février 2005 à 22h10, il pesait 3,250 kg et faisait 51 cm. Aujourd'hui, il 10 mois (bientt 11) et nous avons décidé de recommencer le parcours pour avoir un deuxième enfant. Les inséminations auront lieu vers avril/mai 2006.

Surtout gardez espoir, il faut perséverer. Je croise fort les doigts pour vous tous.

Gros bisous

Carol et christophe


Leur écrire

Pour les termes médicaux, nous vous invitons à consulter le lexique.