La passerelle, Informations et Recueil de témoignages sur la stérilité

La stérilité

Le bilan de stérilité > Chez la femme

Examen gynécologique : Le gynécologue procède à un toucher vaginal afin de déceler d'éventuelles anomalies anatomiques puis à un frottis afin de déceler d'éventuelles infections.

Courbes de température : Consiste pour la femme à prendre tous les matins sa température pour visualiser le plateau thermique de la deuxième moitié du cycle et ainsi déterminer la réalité et la date de l'ovulation. Cela se base sur le fait qu'après qu'ai lieu l'ovulation, une hormone est sécrétée par l'ovaire, qui a la propriété d'élever la température corporelle de la femme.

Echographie pelvienne : pour d'éventuelle anomalie anatomique des ovaires, de l'utérus

Hystéroscopie : Méthode d'investigation médicale qui permet d'observer l'intérieur de la cavité utérine, là d'où viennent les règles et où le foetus grandit lors de la grossesse.

Hystérosalpintographie : Radio de l'utérus et des trompes de Fallope, après injection d'un liquide opaque. Permet de déceler toute stérilité. Cet examen dure environ 1 heure et un peu douloureux. Le liquide est injecté par voie vaginale dans les trompes. Cela paraît barbare mais c'est pour la bonne cause. Suite à l'examen, des saignements et des maux de ventre dus à l'examen peuvent survenir, cela se résorbe vite avec un peu de repos Les résultats sont disponibles dans les 3 semaines suivant l'examen. Le but est de visualiser le trajet effectué par le liquide pour tester les possibilité de passage en vue de la rencontre des gamètes pour former un bébé.

Laparoscopie (ou coelioscopie) : Examen endoscopique de la cavité abdominale au travers d'une petite incision dans la paroi de l'abdomen.

Test d'Huhner : Se pratique un peu avant la période supposée de l'ovulation. Dans les 4 à 8 heures suivant un rapport, prélèvement gynécologique (L'on prélève la glaire au niveau du col utérin). afin de déterminer la compatibilité entre les spermatozoïdes, (cellule germinale de l'homme parvenue au stade final. Les précurseurs de cette cellule sont les spermatogonies), et la glaire cervicale de la femme. Grâce au microscope, le praticien peut voir le comportement des spermatozoïdes, sont notés, la filance et la cristallisation de la glaire, le nombre et la vitalité des spermatozoïdes. . "S'ils tournent en rond, c'est mauvais signe". Le résultat est immédiat mais ne permet pas la détection de pathologie si un doute subsiste lors de l'étude microscopique ; il faut faire des recherches plus approfondies s'il y a lieu.

Tests croisés ou test de pénétration croisée : Consiste à observer, en dehors de l'organisme, le comportement de la glaire et des spermatozoïdes du couple mis respectivement en présence avec une glaire et des spermatozoïdes de donneurs. Permet de détecter la part de la glaire et des spermatozoïdes dans la survenue d'un hühner négatif. Permet de suspecter la présence d'auto-anticorps ou d'anticorps anti-spermatozoïdes.

Dosages hormonaux :

Ces dosages hormonaux permettront de savoir s'il n'y a pas de problème de sécrétion des hormones, telle que les oestrogènes et la progestérone nécessaires à l'ovulation.

Conclusion

Au terme de ces investigations, l'on peut déterminer les causes de la stérilité féminine :
- soit une cause génétique (caryotype anormal)
- soit une cause anatomique (anomalies de l'appareil génital)
- soit une cause infectieuse
- soit une cause hormonale
- soit une cause génétique

Nota

Les informations contenues dans cette rubrique sont données à titre indicatif.
Il est conseillé de consulter un médecin pour de plus amples informations.
Merci de votre compréhension