La passerelle, Informations et Recueil de témoignages sur la stérilité

Anne-Cécile & Arnaud - (France - février 2002)

Bonjour,

Mon mari a 29 ans, j'en ai 30. Nous nous sommes connus l'année de nos 16 ans. Nous nous sommes perdus de vue quelques années puis ce fut disons les retrouvailles. Et voilà, depuis plus de dix ans c'est le bonheur : nous nous aimons passionnément, profondément, terriblement.

Nous nous sommes mariés en octobre 1996 après quelques années de vie commune. Nous avons attendu la fin de mes études et surtout d'être un peu stabilisés avant d'envisager d'avoir des enfants. C'était au printemps 1998. Mon mari était très impatient, plus que moi (je ne m'inquiétais pas : je pensais qu'une grossesse ne s'obtenait pas aussi vite que ça). Cependant, après quelques mois, j'ai consulté ma gynécologue qui m'a dit de ne pas nous inquiéter.

Un an après les premières tentatives, ma gynécologue décida de me faire faire les courbes de température : et la galère allait commencer ! C'était l'été 1999. Je ne mentionne pas évidemment les questionnements de la famille, les discussions difficiles ou douloureuses avec les proches, sans compter les grossesses dans notre entourage, difficiles à supporter pour moi.

Depuis, nous avons subi tous les examens destinés à résoudre notre « infertilité. hypofécondité » :   spermogramme . spermoculture pour mon mari, et pour moi échographie pelvienne, hystérographie, puis test post-coïtal.            

En 2000, toujours pas de grossesse. Mais la vie continuait heureusement malgré de grands moments de déprime : nous achetions un appartement plus grand, un peu à la campagne ; mon mari changeait d'employeur. Pour augmenter nos chances de procréer, les médecins nous conseillaient d'arrêter le tabac : pendant l'été, nous avons cessé de fumer (je fumais énormément à l'époque - presque 2 paquets par jour).

A l'automne 2000, toujours pas de grossesse (en 2 ans et demi) alors ma gynécologue nous envoya vers une équipe privée avec un gyné -obstétricien réputé de la région. Il nous reçut très bien ; le contact fut bon. Il nous donna encore 6 mois, nous disant que le pouvoir fécondant de l'homme occidental diminue de façon inquiétante : pour lui, c'est un mal « plus grave que l.ESB (la vache folle) ». Il nous félicita d'avoir arrêté le tabac et nous conseilla une bonne hygiène de vie.

En 2001, il programma une coelioscopie pour s'assurer de l'absence d'endométriose chez moi : en septembre 2001, tout le monde fut rassuré car « tout est très joli ». C'était donc limpide : notre stérilité est inexpliquée, idiopathique, incompréhensible, injuste, déprimante, & souvent, beaucoup trop souvent Certes, le spermogramme de mon mari n'est pas un spermogramme « de compétition » comme le dit le médecin, mais il reste normal (peut-être un manque de mobilité des spermatozoïdes). Alors après 3 ans et plus, le médecin du centre de PMA nous propose des inséminations artificielles intra-utérines.  

Nous sommes en février 2002. Les 2 inséminations (novembre 2001 et janvier 2002) ont échoué. La 3 ème est prévue en mars 2002.

Nous espérons tant devenir parents bientôt, un jour. Nous voulons fonder notre famille.

Raconter notre histoire me fait du bien Si vous connaissez cette situation, vous pourrez peut-être nous renseigner, nous donner des conseils ! Et si vous êtes dans la même situation, contactez-nous on se remontera mutuellement le moral !!!

Bises.

Anne-Cécile


Juillet 2002

Bonjour à tous,

J'ai tardé à répondre à de nombreux courriers des lecteurs de la passerelle. Il m'a encore fallu des semaines pour oser le faire et m'y mettre.

J'ai témoigné sur le site de la passerelle en février 2002 : notre difficulté à avoir un enfant malgré l'absence de toute anomalie chez mon mari et moi-même. La médecine nous disait de patienter et de continuer les Inséminations artificielles : nous en avons fait une en novembre 2001 et l'autre en janvier 2002 toujours sans succès. Et voilà que le mois suivant, en février dernier, alors que je n'y pensais presque plus, que je ne savais plus où en était mon cycle menstruel, mes règles ne sont pas arrivées : j'ai attendu puis ai fait un test puis une prise de sang : j'étais enceinte !!! Après 3 ans et demi d'attente !!!

Je suis aujourd'hui enceinte de 5 mois. La naissance de notre enfant est prévue pour début novembre (Arnaud mon mari aura 30 ans le 5 novembre : peut-il espérer plus beau cadeau d'anniversaire ?!)

Alors comment interpréter cela ? ? ?

Un médecin nous dit que les traitements hormonaux ont peut-être "débloqué" quelque chose ; le gynéco (spécialiste de la lutte contre la stérilité et qui nous suivait) nous dit que c'est "un cadeau de la nature", que les traitements hormonaux n'y sont pour rien, que c'est comme ça, le hasard ; ma gynéco me dit qu'elle était sûre que je tomberai enceinte un jour ; des amis me disent que parfois certains couples attendent très longtemps sans raison.

Que puis-je dire ? Lorsque je suis tombée enceinte, j'étais dans une "bonne période" : j'avais retrouvé un bon moral comme je n'avais pas eu depuis longtemps, je savais que je serai enceinte un jour, je redevenais sociable, je n'attendais pas mes règles avec anxiété comme d'habitude, bref j'étais presque bien !

Enfin, certains, connaissant notre histoire, diront qu'il n'y a pas de hasard : en novembre dernier nous avons "renoué" avec ma belle-mère en pleine dépression nerveuse. Arnaud a pu beaucoup parlé avec elle, révéler quelques non-dits et moi j'ai pu dire quelques vérités. Alors cet épisode a peut-être débloqué, assaini une situation, rendu Arnaud plus serein (et moi aussi par la même occasion). Les nouvelles relations avec sa famille ont peut-être "débloqué" quelque chose permettant que je tombe enceinte !!!

Mais peut-être pas !!! c'est peut-être le hasard total !!! Nous aurions un enfant un jour : point final !

Je pense souvent très fort à vous tous qui attendez cet enfant, ne sachant plus que penser, remettant souvent tout en question, subissant les questions de l'entourage, etc.

Ne vous découragez pas ! Aimez-vous avant tout ! Vivez aussi !

Et d'abord, gardez confiance en vous, en votre couple !

A bientôt.

Anne-Cécile.


Décembre 2002

Notre fille Emma est née jeudi 14 novembre 2002. Elle est magnifique.

Ayez confiance : bientôt vous vivrez ce bonheur.

Amitiés.

Anne-Cécile & Arnaud


Leur écrire

Tous les mots colorisés en orange ou mauve vous renvoient au dico.